Ovide

Ovide (Publius Ovidius Naso) poète latin, naquit en 43 avant notre ère à Sulmone, dans les Abruzzes. Ovide fut élevé au sein d'une riche famille équestre. Il s'intéresse très tôt à la poésie. Après des études de droit à Rome, qui lui permirent d'exceller dans l'art de la rhétorique, Ovide partit achever ses études à Athènes, puis voyagea en Grèce et en Sicile. D'abord apprécié  et protégé par l'empereur Auguste, il vit pourtant sa situation changer radicalement en l'an 8 de notre ère lorsqu'il est exilé par l'empereur à Tomes (actuellement Constantza, en Roumanie). En effet, ce manuel de séduction au contenu grivois aurait déplu à Auguste, alors soucieux de restaurer la morale à Rome.

Acis et Galatée
Acis et Galatée par POUSSIN
© National Gallery, Dublin

Ovide publie en 15 avant notre ère Les Amours (Amores), un recueil de poèmes, et Les Héroïdes, un recueil de lettres écrites en vers par des héroïnes de la mythologie et destinées à leurs amants.

La lettre que tu lis vient de Briséis que l'on t'enleva ; une main barbare put à peine en bien former les caractères grecs. Les taches que tu y verras, ce sont mes larmes qui les ont faites ; mais les larmes ont tout le poids de la parole. S'il est permis à une esclave, à une épouse de se plaindre un peu de toi, je dois m'en plaindre un peu, mon maître et mon époux. Héroïdes 3

Les Métamorphoses sont une sorte de musée imaginaire de la mythologie, plus de 250 légendes y figurent. En tout ce sont plus de quinze livres (de plus de 1200 vers chacun). Ovide a rassemblé les légendes et les faits s’étendent du chaos originel au règne d’Auguste. Ces légendes concernent la plupart du temps des métamorphoses d’hommes en animaux, végétaux, minéraux, astres… Ainsi l’on trouve des personnages comme Deucalion, Pyrrha, Narcisse, Persée, Jason et Médée, Circé, Dédale et Icare, Enée, Romulus, Numa, César

En 8 de notre ère, il est contraint à l'exil, à Tomes (en Roumanie), par Auguste. Malgré la mort d'Auguste en 14, Ovide n'est pas rappelé. Il écrit les Tristes et les Pontiques, des recueils de lettres élégiaques adressées à sa femme et à ses amis.

Ovide meurt en 17.

❖ Bibliographie

Bibliothèque virtuelle
https://mythologica.fr