SPQRCarna

Carna ou Cardea était une Nymphe qui vivait dans la campagne, où devait, plus tard, s'élever Rome. Sa demeure était un bois sacré au bord du Tibre, le Lucus Helerni, où les pontifes offraient encore des sacrifices au temps d'Auguste. On la croyait soeur de Phébus. En Italie on la trouve aussi sous le nom de Clererca

Carna ou Cardea

Elle avait tout pouvoir sur les gonds (cardea signifie gond) et elle pouvait ouvrir ce qui était fermé et fermer ce qui est ouvert. Mais elle avait aussi pour mission d'écarter les striges, ces oiseaux à demi humains qui venaient sucer le sang des enfants nouveau-nés que leur nourrice avait laissé seuls dans leur berceau.
Ovide raconte qu'elle sauva ainsi de la mort un fils du roi Procas, en prononçant les incantations et en se livrant à des passes magiques, alors que les striges avaient déjà mis leur marque sur le corps du pauvre l'enfant.

❖ Légende

Ovide raconte qu'elle s'appelait d'abord Cranié, et s'était vouée à la virginité. Elle chassait dans les bois et sur les collines. Lorsqu'un amoureux l'invitait à venir avec lui, elle l'engageait à la suivre dans les bois plus sombres. Là, elle disparaissait promptement et il était impossible de la retrouver.
Mais un jour Janus, le dieu aux deux visages, la vit, et en tomba amoureux. Il l'aborda, et elle voulut le tromper comme elle faisait avec les autres. Mais Janus grâce à ses deux visages l'aperçut au moment où elle cherchait à se dissimuler derrière un rocher. Il la saisit et lui fit violence. En compensation, il lui donna tout pouvoir sur les gonds des portes, et lui remit comme insigne de ses fonctions une branche d'aubépine en fleur, rameau magique destiné à écarter tout maléfice des ouvertures de la maison. "Pour prix de notre union, que te revienne le droit sur les gonds : ce sera la récompense de ta virginité perdue".

❖ Culte

Outre son pouvoir sur les gonds, d'autres auteurs en ont fait la déesse qui fortifie le coeur et les entrailles de l'homme. Le jour des calendes de juin, on célébrait sa fête, on immolait une truie de deux mois et on mangeait du lard et des fèves, dont on lui offrait les prémices. De là le nom de calendae fabariae donné à ces calendes Celui qui avait goûté, ce jour-là, de ces mets particulièrement nourrissants croyait être préservé de tous les maux de ventre pour l'année entière.
On priait Cardea pour qu'elle fortifiât le coeur, les reins et tous les viscères ; soit que par coeur (cor, cardia), on entendît l'estomac, soit que ce mot signifiât l'intelligence. La légende attribuait à Lucius Junius Brutus, le fondateur légendaire de la république romaine, la construction du premier temple de Carna sur le Coelius, après l'expulsion des rois.

❖ Filiation
? ?
CARNA
Epoux* / amant Enfants
Janus  
❖ Sources antiques
❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]