Berte aus grans piés

Poème français en laisses d'alexandrins dont le titre complet est: Li Roumans de Berte aus grans piés.

L'auteur brabançon Adenet dit "le Roi", très connu dans la deuxième moitié du XIIIe siècle semble avoir repris le thème d'une précédente chanson de geste, soucieux surtout de la rénover par l'élégance et la délicatesse de la forme. Il y réussit heureusement, en habile poète de métier, spécialement en ce qui concerne les éléments descriptifs et les traits caractéristiques des personnages.

Le motif essentiel du récit est le conte de la  fiancée substituée.
Philippe I et Berthe
Philippe I et Berthe
Grandes chroniques de France XIVe

Berthe, princesse de Hongrie, va épouser Pépin, roi des Francs. Trahie par la servante Margiste, sa place est prise la nuit de ses noces, par la fille de cette dernière, qui, les pieds exceptés, lui ressemble en tous points. Suivant le dessein des traîtres, Berthe devait aussi être tuée mais elle échappe pourtant à la mort et trouve refuge, à la campagne, auprès d'un sujet du roi.

Pépin a deux enfants de la fausse reine. Blanchefleur, mère de la vraie reine, vient à Paris et découvre la mystification. Le crime est puni.
Par chance, Pépin découvre durant une partie de chasse, celle qui aurait dû être sa femme. Après son identification. Berthe devient finalement reine. Elle sera la mère de Charlemagne (ici la légende rejoint effectivement l'histoire, la mère de Charlemagne porte le nom de Berthe de Laon qui avait sans doute un pied bot).

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]