Borée & Orithye
Borée et Orithye
Borée enlève Orithye
© Evelyn de Morgan

Orithye (ou Orithie) est la fille du roi d'Athènes Erechthée et de Praxithée; c'est l'une des trois sœurs de Procris.
Borée, le vent du nord, s'éprit d'elle, mais son père, le roi Erechthée et le peuple d'Athènes s'opposèrent à ce mariage pour la simple raison que Térée, l'époux de Procné, venait lui aussi du nord. Ils avaient donc pris en haine tous ceux qui y vivaient et refusèrent de donner la jeune fille à Borée.

Mais ils étaient insensés de croire qu'ils pourraient empêcher ce que le Grand Vent désirait.
C'est ainsi qu'un jour, Borée surgit dans une bourrasque et enleva Orithye, alors qu'elle jouait avec ses sœurs au bord de la rivière Ilisos.

(Borée) secoue ses ailes, de leurs battements se répand un souffle sur toute la terre et la vaste étendue de la mer frissonne ; traînant sur les cimes des montagnes son manteau poussiéreux, il balaie le sol et dans sa passion, caché par un nuage, il enserre dans ses ailes fauves Orithye tremblante de peur.
Ovide Les Métamorphoses VI v.703-707

Ils eurent des enfants appelés les Boréades: deux fils Zétès et Calaïs, qui accompagnèrent Jason lors de la conquête de la Toison d'or et deux filles Chioné et Cléopâtre.

La Thrace était le lieu de séjour favori de Borée mais il était adoré en divers pays. A Athènes il avait un temple près de l'Ilissos; il figure sur la tour des vents. On le représentait généralement comme un vieillard morose, ailé, barbe et cheveux couverts de neige, vêtu d'une robe flottante. Parfois il avait des serpents en guise de jambes.

❖ Arts
Borée enlève Orithye
Pierre Paul RUBENS (1577)
© Musée de Dresde
Enlèvement d'Orithye
François-André VINCENT (1782)
© Musée des beaux-arts de Rennes
Enlèvement d'Orithye
Sebastiano CONCA
© Musée du Louvre
❖ Filiation
Praxithéa Erechthée
Orithye
Epoux Enfants
Borée Chioné
Cléopâtre
Zétès
Calaïs
❖ Sources antiques
❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]