Dionysos
❖ Légendes

Puis Dionysos séjourna chez les Muses qui lui enseignèrent les beaux-arts et tout particulièrement l'harmonie et la danse. Puis Silène qui lui servit de père adoptif, lui apprit à cultiver la vigne et à fabriquer du vin.

Bacchus
Education de Bacchus
William BOUGUEREAU
© Milwaukee Art Museum

Il s'embarqua ensuite pour l'Egypte et y apporta la vigne; à Pharos, le roi Protée le reçut de façon très hospitalière. Parmi les Libyens du delta du Nil, en face de Pharos, vivaient des reines Amazones à qui Dionysos demanda de marcher avec lui contre les Titans. La défaite infligée aux Titans et la remise sur le trône du roi Ammon sont les premiers de ses nombreux succès militaires.
Puis, il se tourna vers l'orient, se rendit en Inde et il conquit le pays tout entier auquel il enseigna l'art de la viticulture; il dota ces régions de lois et fonda de grandes villes.
Sur le chemin du retour, il eut à combattre les Amazones dont il rejeta les hordes jusqu'à Ephèse. Certaines d'entre elles s'enfuirent à Samos; Dionysos les poursuivit sur des navires et il en tua un grand nombre.
Après cela, Dionysos revint en Europe en passant par la Phrygie où sa grand-mère Rhéa le purifia des nombreux meurtres qu'il avait commis pendant sa folie et l'initia aux Mystères.
Il envahit ensuite la Thrace; mais ses hommes n'avaient pas plus tôt atteint l'embouchure du fleuve Strymon, que Lycurgue, roi des Edoniens, captura l'armée tout entière sauf Dionysos qui plongea dans la mer et se réfugia dans la grotte de Thétis.

Bacchante
Bacchante
Frederic Leighton 1895

Rhéa aida les prisonniers à s'échapper et rendit fou Lycurgue: il tua son propre fils Dryas avec une hache, s'étant imaginé qu'il était en train d'arracher la vigne, et le sol de Thrace devint stérile à cause de ce crime atroce. Lorsque Dionysos annonça que cette stérilité ne cesserait que si Lycurgue était mis à mort, les Edoniens le conduisirent au mont Pangée, et là, des chevaux sauvages l'écartelèrent. Dionysos ne rencontra plus de résistance en Thrace. Il se rendit à Thèbes, et incita les femmes à se joindre à ses orgies sur le mont Cithéron. Penthée, roi de Thèbes, à qui déplaisaient les menées lubriques de Dionysos, l'arrêta ainsi que toutes ses Ménades mais il perdit la raison et, au lieu d'enchaîner Dionysos, il enchaîna un taureau. Les Ménades s'échappèrent à nouveau et, dans un état de frénésie, regagnèrent la montagne. Penthée essaya de les arrêter mais, surexcitées par le vin et dans un état de transe religieuse elles lui brisèrent les membres un à un. Sa mère Agavé les conduisait et c'est elle qui lui arracha la tête.
A Orchomène, les trois filles de Minyas, nommées Alcathoé Leucippe et Arsippé, refusèrent de participer aux orgies, bien que Dionysos lui-même, déguisé en jeune fille, les y eût invitées.

Alors il se métamorphosa, devenant successivement lion, taureau, panthère et les rendit folles. Leucippe offrit son fils Hippasos en sacrifice; et les trois sœurs, après l'avoir mis en pièces, le dévorèrent puis parcoururent les montagnes dans un état de frénésie jusqu'à ce qu'enfin Hermès les changeât en oiseaux (certains disent en chauves-souris).

Dionysos
Dionysos
Mosiaque du British Museum


Après que toute la Béotie eut reconnu la divinité de Dionysos, il fit un voyage dans les îles Égéennes, répandant la joie et la terreur partout où il passait. A Icaria, il s'aperçut que son navire était en mauvais état et ne pouvait plus tenir la mer, il en loua un à des marins tyrrhéniens qui se disaient en partance pour Naxos, mais c'étaient des pirates. Ne sachant pas qu'ils transportaient un dieu, ils mirent le cap sur l'Asie avec l'intention à l'arrivée, de le vendre comme esclave. Dionysos fit pousser sur le pont un cep de vigne qui entoura le mât tandis que du lierre s'enroulait autour du gréement; il changea les rames en serpents et lui-même devint lion, il remplit le navire d'animaux fantômes et fit chanter des flûtes, si bien que les pirates, pris de panique sautèrent par-dessus bord et devinrent des dauphins.
A Naxos il rencontra Ariane abandonnée par Thésée. De Naxos, il se rendit à Argos et punit Persée - celui-ci avait commencé par lui tenir tête en tuant un grand nombre de ses compagnons - et frappa de démence les femmes d'Argos. Persée s'empressa de reconnaître qu'il avait eu tort et apaisa Dionysos en bâtissant un temple en son honneur.
Il descendit aux Enfers pour aller chercher sa mère qui reçut le nom de Thyoné.

Finalement, ayant établi son culte à travers le monde, Dionysos monta sur l'Olympe où il est assis à la droite de Zeus; il fait partie des douze grands dieux.

❖ Amours
Sine Cerere et Baccho friget Venus
par Abraham. JANSSENS
Bacchus et Ariane
Bacchus et Ariane
Alessandro TURCHI
Bacchus
Bacchus et Erigone(?) (c. 1627)
Nicolas POUSSIN
© Musée national de Stockholm

Althée était l'épouse de Œnée, roi de Calydon qui l'offrit sans façon à Dionysos lors de son passage. Avec le dieu, elle eut une fille, Déjanire, future épouse d'Héraclès. En cadeau Dionysos enseigna la culture de la vigne au mari.

Aphésibée est une nymphe d'Asie, dont Dionysos était amoureux sans pouvoir parvenir à la séduire. Alors il se transforma en tigre et pourchassa la nymphe. Arrivée au bord du fleuve, Stollax, elle ne put s'enfuir au-delà et se réfugia auprès du dieu, qui l'aida à passer sur l'autre rive. De leurs amours naquit un fils, Médès, qui fut le héros éponyme des Mèdes. Dionysos donna au fleuve le nom de Tigre.

Aphrodite, la déesse de l'amour, eut une brève liaison avec Dionysos. Héra maudit cette union qui donna un enfant laid, Priape.

Ariane (ou Ariadne) abandonnée à Naxos par Thésée devint l'épouse de Dionysos. Elle lui donna Oenopion, Thoas, Staphylos, Latromis, Euanthès et Tauropolos. Par la suite, il plaça sa couronne de mariée parmi les étoiles (voir la couronne boréale dans la fiche des Constellations).

Aura, fille d'un obscur Titan, Lelantos, et de l'Océanide Périboea, la virginale Titanide personnification de la brise, avait contrarié Artémis en comparant son corps à celui de la déesse. Cette dernière demanda à Némésis de châtier l'impudente qui refusa à cause de son lien de parenté mais provoqua chez Aura un état ​​d'ébriété dont profita Dionysos pour abuser d'elle. Elle mit au monde deux fils jumeaux et de colère elle dévora le premier né mais le second, nommée Iacchos, fut sauvé juste à temps par Artémis. Devenue complètement folle elle attaqua des bergers et finalement elle se jeta dans le fleuve Sangarios où Zeus la transforma en source. (Nonnos de Panopolis, Dionysiaques XLVIII, 264 & 442)

Béroé, déesse de la ville de Béroé au Liban, fut courtisée en même temps par les dieux Dionysos et Poséidon et c'est dernier qui emporta sa main.

Erigone, cette princesse athénienne fut séduite par une fausse grappe de raisin offerte par Dionysos. Elle peut être la mère du dieu Iacchos d'Eleusis.

Héra, selon Nonnos de Panopolis dans ses Dionysiaques serait la mère de Pasithéa, une des Charité que ne cite pas Hésiode. Cela qui parait difficile à croire quand on connait l'inimitié qui existait entre Héra et Dionysos. (Nonnus, Dionysiaca 31,103 et Pau.IX,35,1-5)

Mx

Pallène est une princesse de Pallène en Thrace, dont le père combattait tous ceux qui recherchaient la main de sa fille. Personne n’était arrivé à le vaincre jusqu'à ce que Dionysos vienne et remporte le concours et la main de la princesse comme le rapporte Nonnos dans les Dionysiaques.

Nikaia ou Nicée, était une nymphe de Bithynie en Asie Mineure qui ayant trop bu fut abusée par Dionysos. Leur fille était la nymphe Télété.


08-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]