Asopos

Asopos ou Asope (Gr. Ἀσωπός) est le dieu-fleuve de l'Asopos. Il existe en fait quatre fleuves portant ce nom en Grèce et les légendes ou les dieux-fleuves sont souvent confondus ou mélangés.

Selon les légendes il est le fils d’Océan et Téthys selon (Apollodore III, 12, 6), ou selon d'autres auteurs de Poséidon et Péro (ou Cégluse), ou de Zeus et d’Eurynomé.

Asopos se fixa à Phlionte, épousa Métope, fille de Ladon, de laquelle il eut deux fils, Pelasgos (ou Pélégon) et Ismenos qui vint en Béotie et se fixa sur les bords d'un fleuve du même nom, et de nombreuses et sans doute jolies filles dont certaines furent enlevées par les dieux.
Leur nombre et leurs noms varient en fonction des auteurs:
Pausanias cite quelques noms: Egine, Harpina, Cléoné, Corcyre, Némea, Oeroe, Plataia, Salamis, Tanagra, Thébé, Thespia
Apollodore dénombre vingt filles mais il ne cite pas tous leurs noms: Salamis, Némea, Ismène qui fut l'épouse d'Argos Panoptes et la mère de Iasos, le père de Io.

Sinope
Demi drachme à l'effigie de Sinope

En revanche Diodore de Sicile (IV, 72, 4) fournit une liste de douze filles:
Corcyre, Salamis, Egine, Pirène, Cléoné, Thébé, Tanagra, Thespia, Asopis, Sinope, Oenia et Chalcis.

Ces enlèvements ne furent pas au gout du père qui rechercha activement les fautifs à travers toute la Grèce. Grace aux indiscrétions de Sisyphe qui monnaya ses informations contre l'implantation d'une source dans sa citadelle de Corinthe, Asopos parvint ainsi à identifier le ravisseur d'Egine. Elle avait été enlevée par Zeus sous la forme d'un aigle. Bien entendu Zeus s'offusqua qu'on intervienne dans ses affaires; il foudroya le malheureux Asopos et lui interdit de sortir dorénavant de son lit. C'est depuis ce temps-là qu'on trouve des morceaux de charbon dans le lit de l'Asopos. Il réserva un châtiment exemplaire à Sisyphe qui osait dévoiler les secrets des dieux.

Sinope fut enlevée par Apollon, et portée dans l'endroit où est aujourd'hui située la ville de Sinope. D'elle et d'Apollon naquit Syrus, qui devint roi de ceux qui, d'après lui, furent nommés Syriens.
Corcyre fut enlevée par Neptune / Poséidon, et conduite dans l'île, à laquelle elle laissa son nom (actuellement Corfou). De celle-ci et de Neptune naquit Phéax, qui donna son nom aux Phéaciens et fut père d'Alcinoüs, qui ramena Ulysse à Ithaque.
Salamine fut aussi enlevée par Neptune, et portée dans l'île de Salamine. Neptune engendra avec elle Cenchrée, qui fut roi de cette île, et qui devint célèbre pour avoir tué un énorme serpent qui désolait le pays.
Egine fut enlevée de Phlionte et conduite par Jupiter / Zeus dans l'île qui porte le même nom ; elle y donna le jour à Eaque, qui fut roi de cette île, et père de Pélée et de Télamon." (Diodore de Sicile)

❖ Sources antiques
❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


26-Mar-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]