Admète & Alceste

Alceste est l'une des filles de Pélias, roi d'Iolcos en Thessalie et d'Anaxibie, dont la figure vertueuse incarne l'amour conjugal. Elle épousa Admète (gr.'Aδμητος; lat. Admetus), roi de Phères en Thessalie, fils de Phérès et ami du dieu Apollon.

Apollon gardant les troupeaux d'Admète
Apollon gardant les troupeaux d'Admète par Le Clerc

Le dieu, momentanément chassé de l'Olympe pour avoir tué les Cyclopes, devait se mettre au service d'un mortel pendant un an entier. Utilisé comme bouvier, Apollon fit prospérer miraculeusement le troupeau d'Admète tout le temps qu'il s'en occupa : toutes les génisses mettaient bas deux veaux en une seule portée et les loups se tenaient éloignés du troupeau comme par magie.

Admète participa à la chasse au sanglier de Calydon et à l'expédition des Argonautes.

Afin de mériter d'épouser Alceste, les prétendants de la jeune fille devaient atteler ensemble un lion et un sanglier et labourer un champ. Apollon, accompagné par Artémis, aida Admète à réaliser cette tâche à première vue impossible puis il exhorta Admète à faire un sacrifice à sa sœur le jour de son mariage pour la remercier de son aide précieuse.

Mais jour venu, tout à sa joie, Admète oublia imprudemment le conseil. Furieuse, Artémis ourdit sa vengeance. En effet quand Admète entra dans la chambre nuptiale, il trouva, à la place de la jeune épousée, un nœud de vipères sifflantes, signe de mort imminente.

Admète pleurant Alceste
Admète pleurant Alceste
par Johann TISCHBEIN

Apollon, mandé, parvint à adoucir la colère de sa sœur et obtint même qu'Admète, le jour de sa mort, puisse rester sur terre à condition que quelqu'un prenne sa place aux Enfers. En fait, Apollon fut abusé, car, cette faveur était en réalité un châtiment suprême. Malgré son jeune âge, Admète tomba gravement malade et Hermès, en tant que psychopompe, se présenta peu de temps après pour le conduire aux Enfers.

Admète, affolé, se tourna vers ses parents qui, malgré leur grand âge, trouvaient encore leurs jours remplis de douceur; Ses amis très malades, même les prisonniers condamnés à mort refusèrent également de prendre sa place; Apollon, pour gagner du temps et permettre à Admète de trouver un remplaçant altruiste, enivra même les Parques afin que le fil de la Destinée ne soit pas coupé trop tôt.
Ce fut peine perdue.

Alors, par amour, Alceste, à qui on n'avait rien demandé, but du poison et prit la place de son mari. Elle lui demanda toutefois de ne pas se remarier. Ce sacrifice fut hautement apprécié par les dieux.

Héraclès luttant contre la Mort
Héraclès luttant contre la Mort venue
chercher Alceste par Frédéric LEIGHTON

Alors qu'on préparait les funérailles d'Alceste, Héraclès arriva. Admète le reçut le mieux possible en dissimulant son deuil. Mais Héraclès voyant le palais endeuillé, craint de déranger et demande qui est pleuré. Admète lui ment, lui disant qu'il s'agit d'une femme de la maison, et qu'il peut donc séjourner au palais. Toutefois Héraclès se douta que malheur était bien plus grave questionna les serviteurs. Quand il eut entendu toute l'histoire édifiante, son sang ne fit qu'un tour et il empêcha Thanatos de se saisir de la jeune femme.
Euripide affirme même qu'il descendit aux enfers pour attendre Thanatos et ramener la jeune reine.
Selon Platon, c'est Perséphone elle-même qui, émue par sa grandeur d'âme, la renvoya rapidement sur terre.

Alceste et Admète vécurent heureux pendant de longues années et eurent plusieurs enfants:
Eumelos qui succéda à son père et conduisit le contingent de Phères à la guerre de Troie;
Hippasos;
Périmélé qui épouse Argos² et fut la mère de Magnès.

❖ Filiation.
Anaxibie
ou Phylomache
Pélias
ALCESTE
Epoux Enfants
Admète Périmélé
Eumelos
Hippasos

? Phérès
ADMETE
Epouse Enfants
Alceste Périmélé
Eumelos
Hippasos
❖ Sources antiques.
❖ Bibliographie.

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]