Acrisios

Le roi d'Argos, Abas, fils de Lyncée et d'Hypermestre, avait eu deux fils jumeaux, Proétos et Acrisios qui se détestaient au plus haut point.

Les deux enfants, en qui revivait la haine mutuelle de leurs aïeuls Egyptos et Danaos, se battaient déjà dans le sein de leur mère ; et quand ils furent grands, leur inimitié ne fit qu'augmenter.

Acrisios fait enfermer Danaé et Persée dans un coffre

Ils se déclarèrent la guerre pour savoir à qui appartiendrait le trône d'Argos, que leur père leur avait légué en mourant. C'est pendant cette guerre, que fut inventé l'emploi des boucliers ronds, qui devaient avoir une grande utilité dans l'art militaire de l'Antiquité. Enfin, après une longue lutte, Acrisios l'emporta, et chassa son frère, qui partit en Lycie où il épousa la fille du roi Iobatès, Antéia appelée aussi Sthénébée.

Iobatès, à la tête d'une armée lycienne, ramena Proétos en Argolide, et l'installa à Tirynthe, que les Cyclopes avaient fortifiée pour lui de murs en pierres de taille énorme. Alors, les deux frères décidèrent de conclure un pacte, Acrisios régnant à Argos et Proétos à Tirynthe. Ainsi, le royaume d'Argolide était divisé en deux parts égales.

Acrisios avait une fille, Danaé, que lui avait donnée sa femme Eurydice, la fille de Lacédaemon. Désirant avoir un fils, il alla interroger l'oracle, qui lui annonça que sa fille aurait un fils, mais que ce fils le tuerait.
C'est alors que, pour éviter l'accomplissement de l'oracle, Acrisios fit bâtir une tour ou une chambre souterraine dont les portes étaient en bronze où il enferma Danaé et la tint sous bonne garde de chiens féroces. Mais tout cela n'empêcha pas Danaé d'être séduite.

Mort d'Acrisios par Sybil Tawse 1920

Les uns disent par son oncle Proétos, les autres par Zeus, sous la forme d'une pluie d'or qui tomba, par une fente du toit, jusque dans le sein de la jeune fille. Quand Acrisios apprit que Danaé avait été enceinte, il ne voulut pas croire à l'origine divine de cette séduction, et mit sa fille, avec le bébé, dans un coffre, qu'il abandonna sur la mer. Cet enfant s'appelait Persée, et il fut recueilli par un pêcheur du nom de Dictys sur la plage de Sériphos, où les flots l'avaient déposé en même temps que sa mère. Dictys les confia à son frère ainé Polydectès qui était roi de l'île.

Un jour, Persée eut envie de se faire connaitre de son grand-père Acrisios, et, pour cela, il revint à Argos, avec sa mère et sa femme, Andromède. Acrisios, apprenant que Persée s'apprêtait à venir le trouver, eut peur que l'oracle ne s'accomplit, et il partit pour Larissa, au pays des Pélasges en Thessalie, à l'autre extrémité de la Grèce, également loin de Sériphos et d'Argos, et loin de la route qui menait de l'un à l'autre.
Or, il se trouvait qu'à Larissa le roi Teutamidès donnait des jeux en l'honneur de son père, et Persée y vint comme compétiteur. Au moment du lancer du disque, un vent violent s'éleva, et le disque lancé par Persée, malencontreusement dévié, frappa Acrisios à la tête et le tua. Persée, comprit que la prédiction était accomplie, malgré tout, enterra Acrisios hors de la cité, et revint vers Argos.

❖ Filiation.
Aglaé Abas
ACRISIOS
Epouse Enfants
Eurydice
ou Aganippé
Danaé
2 autres filles
❖ Sources antiques
❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


26-Mar-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]