Quetzalcoatl

Quetzalcoatl dont le nom signifie « serpent à plumes » et « jumeau précieux » était une divinité majeure du panthéon aztèque, aux origines archaïques. En tant que l’un des quatre dieux créateurs, il joua un rôle déterminant dans le mythe des cinq Soleils. Il revêtait aussi de nombreuses formes, les plus célèbres étant le dieu du vent Ehecatl (le dieu bienveillant du Savoir et des Artisans, le dieu des Jumeaux) et le Serpent à Plumes.

Ses attributs représentent chacun un élément, qui sont:
• un épis de maïs (la terre),
• un poisson (l'eau),
• un lézard (le feu)
• un vautour (l'air).

 Quetzalcóatl
Quetzalcóatl (Codex Borgia)

Les Aztèques intégrèrent Quetzalcoatl et le vénérèrent comme patron des prêtres, inventeur du calendrier et protecteur des artisans. Avec son jumeau, le dieu à tête de chien Xolotl, il pénétra dans l’Inframonde, appelé Mictlan, où il trouva les ossements d’un homme et d’une femme morts lors des quatre cataclysmes cosmiques. Il s’empara des ossements brisés et fuit la colère du seigneur du royaume des Morts. Il arriva ensuite devant la déesse du Foyer Cihuacoatl (Femme Serpent) qui broya les os. Quetzalcoatl les arrosa du sang de son pénis et c’est ainsi que l’humanité fut créée une nouvelle fois. Il est difficile de dissocier le Quetzalcoatl mythique au roi-prêtre toltèque Topiltzin Quetzalcoatl qui aurait réellement existé et était lui aussi lié au Serpent à Plumes. Cet amalgame est décrit dans l’histoire de sa rivalité avec Tezcatlipoca, le dieu de la Nuit et du Nord. Tandis que Quetzalcoatl demandait à ses sujets de faire des sacrifices pacifiques (offrande de jade, d’oiseaux, de serpents, de papillons), Tezcatlipoca voulait imposer des rituels plus sanglants. Ils s’affrontèrent et Quetzalcoatl fut expulsé de Tula en 987 ap. J.-C. Il se rendit avec son peuple vers le golfe du Mexique, s’immola sur un bûcher et ressuscita sous la forme de la planète Vénus. Dans une autre version, Quetzalcoatl s’embarqua sur un radeau de serpents et disparut à l’horizon vers l’est. On racontait qu’il reviendrait un jour. Cette prophétie fut exploitée ensuite par Cortès qui, lorsqu’il toucha le sol mexicain en 1519, fut pris par l’empereur aztèque Moctezuma pour Quetzalcoatl venant reprendre possession de son royaume.

❖ Filiation
Omecihuatl Ometecuhtli
QUETZALCOATL
Epouse Enfants
-  
❖ Arts

L'incarnation principale de Quetzalcóatl était celle du serpent à plumes – un serpent à sonnettes recouvert de magnifiques plumes vertes de quetzal. Sous sa forme humaine, il portait un masque à bec d'oiseau avec des lèvres soufflant le vent, ou bien sa tête était un crâne, l'os de la renaissance. Sa peau était pâle. Sa représentation était revêtue d'une carapace de forme hélicoïdale en guise de plastron (symbole de trombe), d'un chapeau en forme de cône tronqué recouvert d'une peau de jaguar (représentant l'enchanteur), de boucles d'oreilles en coquillage (symboles de son voyage dans les enfers océaniques), d'un pagne à la pointe arrondie (symbole de fertilité) et enfin d'un masque d'oiseau (symbolisant l'air).

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.

Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]