LÉTO


Python et Léto

Léto (Gr. Λητω), ou Latone chez les romains, est une titanide, fille de Coios et de Phoebé. Elle est la mère des jumeaux Apollon et Artémis. Le père en était Zeus qui s'était uni à elle avant son mariage avec Héra.

Pourtant elle eut à subir la colère d'Héra. Aucune terre ne voulait accueillir Léto soit parce que les habitants craignaient l'immense titanide, soit à cause de l'interdiction d'Héra qui avait ajouté que le soleil ne brillerait jamais plus sur la contrée où elle accoucherait.

C'est pourquoi Zeus fit transporter la jeune titanide par Borée chez Poséidon, sur une petite île flottante qui se nommait Ortygie (l'île aux cailles). Astéria, la sœur de Léto, s'était transformée en caille pour échapper à Zeus qui avait pris l'apparence d'un aigle, et s'était jetée dans la mer où elle était devenue l'île d'Ortygie, une île flottante, qui n'avait donc pas droit au nom de «terre». De plus Poséidon fit couvrir l'île par une immense vague pour la cacher du soleil.

Ni Héra et ni Ilithye, la déesse des naissances, ne vinrent pour assister Léto lors de son accouchement. Mais après neuf jours, Ilithye succomba aux demandes pressantes d'Iris qui lui offrit aussi un magnifique collier et vint aider Léto à mettre au monde Artémis puis Apollon.

Enlaçant un palmier, Léto donna finalement naissance à ses enfants. On dit aussi que Léto accoucha sur l'île voisine de Délos elle avait promis à l'île que son fils y bâtirait son temple. D'après cette version, Léto se serait adossée au massif du Cynthe, d'où les surnoms d'Apollon et d'Artémis, "dieux de Délos" et "dieux de Cynthe".

Latone
Bassin de Latone par Marsy

Il existe une variante, selon laquelle Léto aurait mis ses enfants au monde sur deux îles différentes, Artémis à Ortygie et Apollon à Délos sans doute à cause de la confusion entre ces deux îles. Après la naissance des enfants, Poséidon fixa l'île au fond de la mer par un pilier et la végétation se mit à y pousser.

Mais Héra n'arrêta pas ses tourments pour autant. Après l'accouchement, Léto alla en Lycie et un jour elle décida de faire la toilette de ses enfants dans le Xanthos. Mais sur l'ordre d'Héra les paysans du lieu vinrent troubler l'eau pour l'en empêcher. Excédée la déesse les fit chasser par des loups puis les transforma en grenouilles.

Ses deux enfants lui témoignèrent toujours un profond amour filial.
Apollon tua le monstrueux serpent Python qui avait persécuté sa mère pendant sa grossesse lorsqu'elle s'approcha de Panopée et de Delphes.

Le géant Tityos qui vivait dans l'île d'Eubé où il recevait un culte dans une grotte était le fils de Zeus et d'Elara (fille d'Orchomène ou de Minyas). Sa mère se cacha sous terre pour pouvoir accoucher sans déclencher la colère d'Héra. C'est pour cela que Tityos apparait quelquefois comme le fils de Gaia, la Terre.

Pris d'une frénésie terrible sans doute inspiré par Héra, le géant Tityos voulut violer Léto qui appela ses enfants à l'aide et il fut cribler de flèches par Apollon et Artémis.
Zeus fit en sorte que son châtiment ne s'arrête pas là et son ombre fût torturée éternellement dans le Tartare par deux vautours ou deux serpents qui lui rongeaient le foie (Apollodore I, 4, 1).

Mais surtout, avec sa sœur, Apollon tua presque tous les enfants de Niobé qui avaient osé se comparer à leur mère.

❖ Culte

Léto était la déesse de la Maternité et de l'Enfance. Son nom et l'iconographie où elle soulève le voile qui lui couvre la tête, suggèrent qu'elle était aussi la déesse de la Modestie et de la femme sage.
Elle était adorée en Lycie, en Asie Mineure. En Délos et Athènes elle était vénérée principalement en même temps que ses enfants. Amyclas, pour remercier Léto de les avoir épargnées, fonda avec sa soeur le premier temple à Argos dédié à la titanide.

[à Argos]Le temple de Léto n'est pas loin de ce trophée ; sa statue est un ouvrage de Praxitèles. La jeune fille qu'on voit auprès de la déesse, est, à ce qu'on dit, Chloris, l'une des filles de Niobé. Elle s'appelait d'abord Mélibée. Pausanias, II, 21

❖ Arts

Latone et les paysans de Lycie
par Piedro Paolo Bonzi
© Musée du Louvre
Apollon tuant Tityos
qui violentait Léto
Mort des enfants de Niobé
(1591) Abraham Bloemaert
© Musée de Copenhague

❖ Filiation

Phoebé Coios
Latone
LETO
Amant Enfants
Zeus
Zeus
Apollon
Apollon
Diane
Artémis

❖ Sources

http://mythologica.fr