CERBERE

Cerbère
Héraclès enchaînant Cerbère
d'apès © Boris VALLEJO

Le dernier et sans doute le plus difficile des Travaux fut pour Héraclès de ramener du Monde Souterrain le terrible chien Cerbère. Pour s'y préparer, il commença par aller à Eleusis où il demanda à participer aux Mystères et à porter la couronne de myrte. A l'époque d'Héraclès, seuls les Athéniens y étaient admis, Thésée proposa qu'un certain Pylios l'adoptât. C'est ce qui fut fait; et, après qu'Héraclès eut été purifié du meurtre des Centaures, car il était interdit à quiconque avait du sang sur les mains d'assister aux Mystères, il fut initié selon les règles par Musée, fils d'Orphée.

Ainsi donc, lavé et préparé, Héraclès descendit au Tartare par le Ténare en Laconie. Il était conduit par Athéna et Hermès, car, toutes les fois qu'épuisé par ses Travaux et désespéré il implorait Zeus, Athéna descendait auprès de lui pour le réconforter. Terrorisé par l'air farouche d'Héraclès et quelques coups de rame, Charon ne fit aucune difficulté pour lui faire traverser le Styx, lorsque Héraclès, quittant la vieille barque délabrée, mit pied à terre, toutes les Ombres s'enfuirent, excepté Méléagre et la Gorgone Méduse. En apercevant Méduse, il tira son épée, mais Hermès le rassura: elle n'était ici qu'un fantôme; et lorsqu'il pointa sa flèche vers Méléagre, qui était revêtu d'une brillante armure, Méléagre se mit à rire en lui disant qu'il n'avait rien à craindre. Ils causèrent amicalement pendant un moment et Héraclès offrit à Méléagre d'épouser sa sœur Déjanire.

Près des portes du Tartare, Héraclès vit ses amis Thésée et Pirithoos attachés de façon cruelle à leurs sièges d'oubli et il libéra Thésée en l'arrachant du sien, mais il fut obligé d'abandonner Pirithoos. Puis il déplaça le rocher sous lequel Déméter avait emprisonné Ascalaphos; ensuite désirant gratifier les Ombres d'une libation de sang chaud, il tua une bête du troupeau d'Hadès. Leur berger Ménoetès ou Ménoetios fils de Ceuthonymos, le défia à la lutte mais Héraclès le saisit à la taille et lui brisa les côtes. Perséphone sortit alors de son palais, vint à la rencontre d'Héraclès, l'accueillit comme un frère et intercéda pour la vie de Ménoetès.

Cerbere
Héraclès emportant cerbère.

Quand Héraclès reclama Cerbère, Hadès debout auprès de sa femme répondit d'un air sombre qu'il serait à lui s'il parvenait à le maitriser sans avoir recours à sa massue ni à ses flèches. Héraclès découvrit le chien attaché par des chaînes aux portes de l'Achéron; il le serra hardiment au cou dont il surgit trois têtes munies de serpents. Sa queue, hérissée de fer, se dressa prête à frapper, mais Héraclès, protégé par sa peau de lion, ne relâcha pas son étreinte, et Cerbère, étouffé, dut céder.

Avec l'aide d'Athéna, Héraclès repassa le Styx sans encombre et remonta Cerbère tantôt en le traînant et tantôt en le portant; il le fit passer par la fissure près de Trézène, à travers laquelle Dionysos avait conduit sa mère Sémélé. Héraclès amena Cerbère à Mycènes et Eurysthée, qui était en train de faire un sacrifice, lui tendit une part réservée aux esclaves et garda les meilleurs morceaux pour ses parents; Héraclès alors manifesta son juste courroux en tuant trois fils d'Eurysthée: Périmèdes, Eurybios et Eurypyle.

SOURCES

http://mythologica.fr