EUROPE

Princesse phénicienne, fille de Téléphassa et d'Agénor, roi de Tyr, Europe (Gr. Εὐρώπη; Lat. Europa) fut aimée de Zeus et elle lui donna trois fils Minos, Rhadamanthe, et Sarpédon.

LEGENDES

Enlèvement d'Europe
Enlèvement d'Europe d'après Véronèse
© Palais des Doges

La jeune princesse fit un jour un rêve étonnant où deux continents personnifiés tentaient de la séduire. Le matin venu, pour chasser ce rêve étrange, elle alla avec ses suivantes cueillir des fleurs près de la plage de Sidon.
C'est là que Zeus aperçut la jeune fille jouant avec ses compagnes et il en tomba immédiatement amoureux. Il jugea plus prudent de se métamorphoser en taureau pour échapper à la surveillance de son épouse, Héra, et pour mieux approcher les jeunes filles sans les effaroucher. Il prit la forme d'un beau taureau blanc au front orné d’un disque d’argent et surmonté de cornes en croissant de lune. Il se mêla paisiblement aux jeux des jeunes filles; il se laissa même caresser par Europe, qui, attirée par l'odeur d'un crocus qu'il mâchonnait, tomba sous son charme et s'assit sur son dos.

Mais dès qu'elle fut sur son dos, il se précipita vers le rivage proche. Accompagné par toute une cohorte de divinités marines, de n éréides chevauchant des dauphins et de tritons soufflant dans des conques, il l'amena dans l'île de Crête.

Enlèvement d'Europe
Enlèvement d'Europe d'après Guido Reni
© Musée des Beaux-Arts du Canada

A Gortyne, sous un platane désormais toujours vert (mais d'autres auteurs penchent pour la grotte du mont Dicté où Zeus fut caché pendant sa prime enfance pour échapper à Cronos) ils s'unirent.
Minos, Sarpédon et Rhadamanthe furent les fruits de cette union.

Zeus fit trois présents à sa nouvelle conquête :
• Une robe et un collier;
• Un chien, Laelaps, qui ne laissait jamais échapper sa proie;
• Un homme de bronze, Talos, dont la seule veine qui irriguait son corps de métal, était obturée par une cheville de métal. Il faisait chaque jour le tour de la crête et tuait tous les étrangers qui tentaient de débarquer. Ces cadeaux se retrouvèrent ultérieurement en d'autres mains.

Pendant ce temps, son père, Agénor, cherchait partout sa fille. Il décida d'envoyer ses trois fils Cadmos, Phénix et Cilix ainsi que sa femme à sa recherche. Il leur donna l'ordre de ne pas revenir sans Europe et il ne les revit jamais.
Europe donna son nom au continent européen et la constellation du taureau rappelle cette transformation divine.

Quand Zeus l'abandonna, Europe fut épousée par le roi de Crète, Astérios, qui reconnut ses enfants et fit de Minos son successeur. Europe donna à son mari une fille, Crété.
Crété serait devenue l'épouse de Minos (mais il y a peut-être plusieurs Minos) ou selon d'autres auteurs une amante d'Hélios et la mère de Pasiphaé.

ICONOGRAPHIE

tableaux à voir
cliquez pour d'autres tableaux

Europe a inspiré beaucoup d'artistes anciens, notamment les peintres de vases. On la représentait tantôt jouant sur la plage avec ses compagnes, sous la surveillance d'un pédagogue, au moment où s'approchait le taureau ; tantôt montée sur le taureau dans une prairie, ou emportée par lui en pleine mer (pièce grecque de 2 euros); ou bien en Crète, recevant les hommages de Zeus. Son visage tiré d'une œuvre du Louvre apparait en filigrane sur les nouveaux billets de 5 euros.

Les aventures d'Europe ont aussi inspiré bien des peintres modernes. Citons l'enlèvement d'Europe, un des chefs-d'œuvre de Paul Véronèse au palais des Doges, à Venise : le taureau, métamorphose du maitre des dieux, est accroupi au milieu d'un riant paysage; Europe, assise sur le dos de l'animal divin, s'abandonne aux soins de ses suivantes. Au-dessus d'elle, de petits amours voltigent.
L'enlèvement d'Europe a été fréquemment représenté : par Claude Lorrain (Buckingham Palace) ; par le Titien ; par l'Albane (Offices) ; par le Dominiquin (Munich) ; par Van Balen (Belvédère) ; par Mignard, Natoire, Boucher ; en 1869, Gustave Moreau a exposé une toile intitulée: Jupiter et Europe.

FILIATION

Téléphassa Agénor
EUROPE
Epoux* / amant Enfants
Zeus Minos
Sarpédon
Rhadamanthe
(Carnos)
(Dodon)
Astérios* Crété

SOURCES

http://mythologica.fr