Lady Godiva
Lady Godiva
Lady Godiva
par Jules LEFEBVRE 1898 (détail)

a

u XI ième siècle, les habitants de la ville de Coventry en Angleterre menaient une existence difficile, écrasés par impôts que Léofric, Comte de Chester, prélevait pour financer l'embellissement de la ville et pour les festivités qu'il y donnait.
Sa jeune épouse, Lady Godiva, prit pitié de ces gens et implora son mari de diminuer les taxes.

Il aurait accepté de réduire les impôts à condition que sa femme traversât nue la place du marché de Coventry sachant qu'elle n'oserait jamais le faire.

Elle demanda que tous les habitants restent chez eux afin de n'être vue par personne. La consigne fut respectée et à son retour son mari considérant que c'était presque un miracle, décida de réduire les taxes à l'exception de celle sur les chevaux qu'il n'avait pas instituée.

Dans une chanson plus tardive du XVII ième siècle on raconte que seul un tailleur appelé "Peeping Tom" osa la regarder passer. Mais il perdit aussitôt la vue.

De nos jours, la bonne ville de Coventry commémore encore cet événement tous les ans.

❖ Arts
Lady Godiva par Leighton
Lady Godiva par Dali
Maureen O'Hara en Lady Godiva (1955)
❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]