Memnon

Memnon, fils d'Eos (Aurore) et de Tithonos, aura la peau sombre, comme son frère Emathion car ils passèrent leur enfance avec leur mère à côté d'Hélios.

Aurore emporte Memnon
Eos endeuillée emporte le cadavre de Memnon

Memnon deviendra roi d'Ethiopie et Emathion celui d'Egypte. Il s'emparera de Suse à l'issue d'une campagne en Perse. Il viendra au secours de son oncle Priam, roi de Troie, pendant la dixième année de la guerre, à la tête d'une armée d'Ethiopiens. Revêtu d'une armure forgée par Héphaïstos, il tuera Antiloque, le fils de Nestor et l'ami d'Achille. Il affrontera ce dernier pendant que leurs mères, toutes deux déesses, plaideront leur sort devant Zeus. Memnon succombera lors du duel. Sa mère, Eos, obtiendra que Zeus lui accorde l'immortalité, selon certains auteurs. D'autres prétendent que des oiseaux naîtront de la fumée dégagée par son bûcher. Les volatiles, divisés en deux groupes, s'affronteront. Les oiseaux morts tomberont dans le feu, en offrandes à l'Ombre du héros. Ces oiseaux, appelés les Memnonides, s'assembleront sur la tombe de Memnon chaque année pour accomplir ce même rituel de mort.

Grecs qui crurent le reconnaître dans l'un des deux colosses situés de part et d'autre du grand temple funéraire d'Aménophis III (XVIIIe dynastie), dans la Thèbes occidentale. Taillés chacun dans un monolithe de grès, ces deux colosses, hauts de plus de dix-huit mètres, se trouvent sur un socle de deux mètres et représente un poids approximatif de 1300 tonnes; le roi est représenté assis les mains sur les cuisses. En réalité seule la statue de droite (celle de gauche lorsque l'on regarde les colosses de face) était dénommée Memnon à cause du bruit que la statue faisait.

Statues d'Aménophis III
Statues d'Aménophis III

En l’an 27, à la suite d’un tremblement de terre qui détruisit le temple, le colosse du nord se fissura et s’effondra en partie. Depuis cette époque se produisit un curieux phénomène physique : la pierre fissurée, chauffée par le soleil du matin, vibrait et faisait entendre « le chant de Memnon » ; ainsi le corps de Memnon ressuscitait-il chaque matin lorsque sa mère Eos apparaissait.

Le colosse devint rapidement un lieu de pèlerinage pour les Grecs, mais aussi pour les Romains, qui vinrent en nombre entendre l'oracle de Memnon, y compris certains empereurs comme Hadrien.

De nombreux graffitis furent laissés par les touristes de l'antiquité dont voici le témoignage de Balbilla:
"J'avais appris que l'Égyptien Memnon, échauffé par les rayons du soleil, faisait entendre une voix sortie de la pierre thébaine. Ayant aperçu Adrien le roi du monde, avant le lever du soleil, il lui dit bonjour, comme il pouvait le faire. Mais lorsque le soleil, traversant les airs avec ses blancs coursiers, occupait la seconde mesure des airs, marquée par l'ombre [du cadran], Memnon rendit de nouveau un son aigu, comme celui d'an instrument de cuivre frappé ; et plein de joie [de la présence de l'empereur], il rendit pour la troisième fois un son. L'empereur Adrien salua Memnon autant de fois. Et Balbilla a écrit ces vers composés par elle-même, qui montrent tout ce qu'elle a vu et entendu. Il a été évident pour tous que les dieux aiment Adrien."

Ce phénomène du « chant de Memnon » disparut après la restauration du colosse par Septime Sévère au III ième siècle ou par son fils Caracalla.

❖ Filiation
Eos Tithonos
MEMNON
Epouse* / amante Enfants
   
❖ Sources antiques
❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]