Héra
❖ Amour

Selon une tradition minoritaire de Euphorion de Chalcis , le Géant Eurymédon abusa d'Héra alors qu'elle était encore dans sa famille; elle conçut Prométhée. Alors quand Zeus, après avoir épousé Héra, eut vent de cette histoire, il rejeta Eurymédon au fond du Tartare et profita de la première occasion pour faire enchaîner Prométhée.

• Mariage
Zeus et Héra sur le mont Ida (détail)
par James BARRY (c.1800)

Après avoir exilé Cronos dans le Tartare, Zeus eut des nombreuses aventures amoureuses avec des déesses et des nymphes, mais il décida que seule Héra convenait pour devenir son épouse. Il la rechercha à Cnossos en Crète, et en Argolide, où il la courtisa sans succès.

Un jour Zeus aperçut Héra qui se promenait dans les bois du mont Thornax (appelé aussi la montagne au coucou) dans le sud de l'Argolide, il fit tomber une ondée et se métamorphosa en coucou. Quand Héra vit le pauvre oiseau mouillé et transis de froid elle le mit sous sa tunique pour le réchauffer sur son sein.
Alors Zeus reprit aussitôt sa véritable apparence. Elle en éprouva une telle surprise qu'elle accepta de se marier avec lui.

Zeus aperçut Héra près du mont Cithéron en Eubée, il l'enleva et s'unit à elle dans une grotte. Macris, sa nourrice, vint la chercher mais la nymphe de la montagne à l'instigation de Zeus lui conseilla vivement de s'éloigner, prétendant que Zeus lui même se cachait dans la grotte avec Léto.

Jupiter et Junon (détail)
par RUBENS

Il faut dire qu'Héra ne manquait pas d'atouts même si sa beauté dont elle prenait grand soin, était un peu stricte. La « déesse aux bras blancs » était plus qu'une autre irrésistible, quand elle avait enduit son beau corps d'une huile douce et suave, dont le parfum, pour peu qu'elle se promenât dans son palais chaussée de ses fameuses sandales dorés, se faisait sentir partout sur l'Olympe comme sur la terre entière. Quand elle avait disposé autour de son front ses tresses divines, attaché sur son sein avec des agrafes d'or la robe qu'Athéna lui avait tissée avec art, suspendu à ses oreilles des boucles à trois pierres d'un travail achevé, et couvert sa tête d'un voile magnifique aussi blanc que le soleil. (Homère, Iliade, XIV, v.170-186)
"Jamais le désir d'une déesse ou d'une femme n'a dompté ainsi tout mon cœur." dit Zeus dans l'Iliade.
Les Argiens prétendaient que leur déesse poliade, Héra, allait tous les printemps, se baigner dans la fontaine Canathos, à Nauplie près d'Argos, pour recouvrer sa virginité.

• Ménage tumultueux

Tous les dieux apportèrent des cadeaux pour le mariage. Toutefois la nymphe Chéloné (tortue) refusa d'assister au mariage. Pour la punir de son impertinence, les dieux la transformèrent en tortue condamnée au silence.
‡ Mais une autre version raconte que Chéloné mit tellement de temps à se préparer que Zeus, excédé, écrasa la maisonnette sur elle et la condamna à porter désormais sa maison sur son dos.

Junon surprenant Jupiter et Io
LASTMAN (1618)
National Gallery, Londres

La Terre-Mère offrit à Héra un arbre couvert de pommes d'or, qui par la suite fut gardé par les Hespérides dans le verger d'Héra sur le mont Atlas. On dit aussi que c'est en ce lieu que se déroulèrent les noces. Mais de nombreux autres endroits comme le mont Ida en Phrygie ou l'île d'Eubée se disputent le privilège d'avoir accueilli le premier vrai mariage du monde. Ils passèrent à Samos leur nuit de noces qui dura trois cents ans.

De leurs amours naquirent les divinités Ilithyie, Hébé et Arès.
C'est en allaitant ce dernier, qu'un jet de son lait traça sur la voûte céleste la voie lactée mais il existe d'autres textes avec Héraclès, Hermès ou Dionysos. Malgré ces enfants, les disputes au sein du couple étaient nombreuses comme le relatent les poètes (Homère, Iliade, I, v. 540-563).

Angélos ou Angélia serait une fille méconnue de Zeus et d’Héra qui devint une déesse chthonienne, citée dans une scholie sur la seconde Idylle de Théocrite. Son père l’avait confiée dès son plus jeune âge aux nymphes. Un jour elle déroba les lotions de sa mère pour les offrir à Europe. Pour échapper à la colère d’Héra elle se cacha dans la maison où une femme accouchait ou bien parmi les gens qui portaient les morts. Zeus demanda à son épouse de cesser ses poursuites et aux Cabires de purifier leur fille. Ceux-ci firent la purification dans le lac Achérusia aux Enfers et Angélos est devenue une divinité des Enfers comparable à une Hécate primitive.

Junon séduisant Jupiter
par Jean-Baptiste PIERRE. © Trianon

• Selon Héra, Héphaïstos avait été conçu sans l'intervention de son époux, prodige que Zeus ne voulut pas croire jusqu'à ce qu'ayant emprisonnée son épouse sur une chaise mécanique dont les bras se repliaient et enserraient la personne qui était assise, elle fut contrainte de jurer par le Styx, serment inviolable, que c'était la stricte vérité.
Homère et Cicéron prétendaient qu'Héphaïstos était le fils de Zeus et d'Héra.

Héra considéra aussi comme un outrage que Zeus eût enfanté seul Athéna. Dans sa colère, elle invoqua la terre et le vaste ciel et les Titans enfermés dans le Tartare, et leur demanda la faveur d'enfanter, elle aussi, seule, un enfant « qui ne fût nullement inférieur en force à Zeus ». Ses voeux furent exaucés, et, quand les temps furent révolus, elle mit au monde « non un fils semblable aux dieux et aux hommes, mais l'effroyable Typhon, fléau des mortels ». Ce monstre se confond avec Typhon, le fils de Gaïa et du Tartare, contre lequel Zeus eut à soutenir une lutte terrible.

• Héra, la protectrice du mariage était un modèle de fidélité. Il lui arriva toutefois d'être l'objet de l'assiduité des hommes, tels Ixion, Ephialtès ou le Géant Porphyrion qui furent rapidement châtier par Zeus ou ses enfants. Cette insolence avait d'ailleurs reçu un châtiment exemplaire: Ixion fut attaché à une roue enflammée et emporté par elle à travers les airs.
Toutefois il existe une légende racontée par Nonnos où elle serait la mère de Pasithéa par Dionysos (Nonnus, Dionysiaca 31,103)

• Un jour, selon ce qu'il se raconte à Platée, Héra abandonna Zeus, lassée par l'infidélité constante de son mari volage et retourna dans l'île d'Eubée. Alors sur le conseil du roi de Platée, Alalcoménée, ou Cithaeron, Zeus façonna une élégante statue en bois, il la recouvrit d'un voile et il la plaça à côté de lui sur son char. Puis il fit courir le bruit qu'il allait épouser Plataea, la fille du roi. Dès qu'Héra l'apprit, elle fut si furieuse qu'elle accourut immédiatement et renversa la statue. Mais en voyant la supercherie elle se réconcilia avec son mari dans un grand éclat de rire.

❖ Filiation
Rhéa
Rhéa
Cronos
Cronos
Héra
HERA
Époux* / amant Enfants
Zeus
Zeus
*
Hébé
Ilithyie
Arès
(Dionysos) Pasithéa
- Héphaïstos
- Typhon
Héra
(détail)
Cabinet des médailles Paris
Paon se plaignant à Junon
par G. MOREAU
© Musée Gustave Moreau,Paris
Junon et Argus
Gregorio de FERRARI (c.1690)
Musée du Louvre, Paris

03-Fév-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]