Galatée

Il existe trois personnages du nom de Galatée dont le nom évoque la blancheur du lait.

La statue de Pygmalion animée par Aphrodite porte le nom de Galatée.


Galatée, fille d’Eurytios, lui-même fils de Sparton, épousa Lampros, fils de Pandion, qui vivait à Phaestos en Crète ; c’était un homme de bonne famille, mais sans fortune. Lorsque Galatée fut enceinte, Lampros souhaita avoir un garçon et ordonna à sa femme, si elle donnait naissance à une fille, de l’exposer.

Lampros était dans la montagne où qu’il gardait son troupeau, quand Galatée mit au monde une fille. Elle eut pitié d’elle et ne put se résoudre à obéir à son époux en exposant le bébé puis elle pensa à la solitude de sa maison. Des songes et les devins vinrent aussi à son aide en lui recommandant d’élever sa fille comme un garçon. C’est ce qu’elle fit en mentant à Lampros en lui affirmant qu’elle avait eu un garçon. Elle l’éleva comme tel, lui ayant donné le nom de Leucippos.
La fille grandit et devint d’une remarquable beauté. Galatée, pensa qu’elle ne pourrait pas leurrer son mari plus longtemps. Elle alla chercher du secours au sanctuaire de Léto et supplia intensément la déesse qu’elle lui accorde de transformer l’enfant de fille en garçon.

Léto eut pitié de Galatée qui se lamentait et la suppliait sans cesse, alors elle changea le sexe de l’enfant, en la transformant en garçon.
Les Phaestiens se souvinrent longtemps de ce changement et sacrifiaient à Léto Phutiê, qui avait fait pousser des parties viriles à la jeune fille et ils donnent le nom d’Ekdusia à cette fête, car l’enfant avait quitté le peplos.
Ils avaient coutume de s’allonger auprès de la statue de Léto juste le mariage.


La néréide aimée de Polyphène mais amoureuse d'Acis

❖ Arts
Tableaux Acis
❖ Sources antiques
❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]