Acis & Galatée

Les amours contrariées d'Acis, le jeune berger sicilien, et de la néréide, Galatée.

❖ Légendes
Acis et Galatée par N. POUSSIN
© National Gallery, Dublin

Acis était un jeune berger de Sicile, fils de Faunus et de la Nymphe Symæthis, qui fut aimé de la Néréide Galatée "plus blanche que la feuille du troène, plus fleurie que les prés émaillés. Sa taille est plus élancée que l'aulne; son sein a plus d'éclat que le cristal".

"Acis était fils de Faune et d'une nymphe, fille du Syméthus. Il était cher à son père, à sa mère : il m'était plus cher encore. Le bel Acis n'aimait que moi. À peine il avait seize ans, un duvet léger commençait à se montrer sur ses joues colorées. Je l'aimais, et Polyphème me poursuivait sans cesse de son amour. Si vous demandez ce qui l'emportait de ma haine contre le Cyclope, ou de ma tendresse pour Acis : mon cœur était également rempli de ces deux sentiments. Ô Vénus, que ton pouvoir est grand, et ton empire absolu !

Mais le cyclope Polyphème à l'œil unique était son rival en amour. Un jour, il surprit les deux amants sous un abri et écrasa Acis sous un rocher de l'Etna.

Ce monstre farouche, l'horreur des forêts mêmes, que nul mortel n'aborda jamais impunément, qui méprise et l'Olympe et ses dieux, est soumis a ta puissance. Épris de mes charmes, il brûle de tes feux. Il oublie ses troupeaux et les antres qu'il habite. Déjà, Polyphème, tu prends soin de te parer. Tu cherches à me plaire. Tu peignes avec un râteau ta rude chevelure. Ta barbe hérissée tombe sous une faux. Tu te mires dans l'onde, tu cherches à adoucir les traits affreux de ton visage. Tu perds ton ardeur pour le meurtre, ta cruauté, ta soif immense du carnage, et les vaisseaux abordent en sûreté vers ton rivage et s'en éloignent sans danger.

Inconsolable, Galatée pria les dieux de transformer le sang pourpre qui coulait du corps de son malheureux amant en un fleuve; les eaux du fleuve se jettent dans la mer proche, ainsi Acis viendrait-il, pour toujours et à tout moment, la rejoindre.

Un fleuve, au pied de l'Etna, porte aujourd'hui son nom et en souvenir de ce berger, les villes voisines de la riviera des Cyclopes prirent aussi son nom (Aci Trezza, Aci Castello).

❖ Arts
Acis et Galatée
Polyphème surprenant Acis et Galatée
Auguste OTTIN (1866)
Jardin du Luxembourg, Paris

La triste histoire du berger et de la Nymphe a su attirer les peintres et les sculpteurs

mais aussi des musiciens comme Jean-Baptiste Lully (Acis et Galatée en 1686) ou Haendel (Acis & Galatea en 1731)

Acis et Galatée
Acis & Galatea
tableaux à voir

 

❖ Filiation
Symaéthis Faunus
ACIS
Epouse* / amante Enfants
Galatée  

Doris Nérée
GALATEE
Epouse* / amante Enfants
Acis  
❖ Sources antiques
❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


31-Mar-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]