AJAX le petit

Ajax le petit tuant Cassandre
devant la statue d'Athéna

Il existe dans la guerre de Troie deux personnage répondant au nom d'Ajax:
Ajax fils de Télamon et Ajax fils d'Oïlée et d'Eriopis (ou de la nymphe Rhéné); c'est à cause de sa petite taille et en comparaison avec son homonyme, le grand Ajax, qu'il fut surnommé Ajax le petit. On l'appelait aussi Ajax d'Oïlée.
Roi de Locride, il participa à la guerre de Troie et se révéla être un guerrier sanguinaire, sans scrupules et impie.

Il participa aux jeux funèbres en l'honneur de Patrocle, il aurait dû gagner la course à pieds contre Ulysse mais Athéna le fit glisser sur une bouse de vache pour le punir de son impiété.
Après la prise de Troie, il enleva Cassandre malgré le fait qu'elle se soit réfugiée dans le temple d'Athéna tout en étreignant la statue de la déesse (les sanctuaires étaient inviolables et les refuges sacrés ; y contrevenir entraînait une souillure qu'il fallait faire purifier. Mais certains abus entraînèrent plus tard une réglementation plus stricte sur les critères de protection).

Ajax maudissant les dieux
(1820) Henri Serrur
© Musée des Beaux Arts, Lille

Les grecs voulurent le punir mais à son tour il s'agrippa à la statue. Pour avoir commis cette ignominie, Ajax fut obligé de s'enfuir sur son bateau afin d'échapper à ses propres guerriers et à une foule vengeresse qui voulaient le lapider. Poséidon, mandé par Athéna, furieuse de l'outrage subi par sa prêtresse, provoqua une tempête qui engloutit le navire ; Poséidon conduisit Ajax d'abord vers les grandes roches de Gyras et le sauva de la mer.

Ajax en réchappa tout en s'écriant : " J'en réchapperai malgré les dieux ! ". Poséidon, indigné devant tant d'impiété et d'ingratitude, frappa la roche de Gyras et la fendit en deux ; et une partie resta debout, et l'autre, sur laquelle Ajax s'était réfugié, tomba et l'emporta dans la mer amère.
Athéna, nullement apaisée, envoya peste et famine ravager la Locride. L'Oracle consulté révéla le moyen d'enrayer l'épidémie : chaque année, pendant mille ans, deux jeunes Locriennes devraient être secrètement envoyées à Troie (à une date chaque fois différente choisie selon la fantaisie des Locriens) et tenter d'atteindre le temple d'Athéna sans être aperçues par des gardes qui guettaient; si elles y parvenaient, elles devenaient prêtresses du temple ; le cas échéant, elles étaient lapidées jusqu'à ce que mort s'ensuive et leurs corps brûlés afin que les cendres se dispersent et ne souillent pas le pays. Cette coutume perdura, dit-on, jusqu'en 264 avant notre ère, date à laquelle cette terrible obligation prit fin.

Ajax sur une pièce de monnaie

Ajax fut vénéré comme un héros national par les Locriens d'Opuntian (il apparaît sur une pièce de monnaie), et ils laissaient toujours une place vide pour lui dans les rangs de leur armée.

❖ Filiation

Eriopis
ou Rhéné
Oïlée
AJAX
Epouse Enfants
- -

❖ Sources antiques

❖ Bibliographie

Bibliothèque virtuelle
https://mythologica.fr