SPQRTibérinus

Tibérinus, le dieu du Tibre recevait naturellement un culte particulier à Rome.

Tibérinus
Tibérinus par Joseph Mansfeld (1795)

Le Tibre jouait un rôle important dans la vie de la Rome antique. Il excitait une telle vénération que le Sénat, au 1er siècle, repoussa un projet de travaux destinés à modifier son cours.

Pour prévenir ses débordements, les Vestales précipitaient du pont Sublicius vingt-quatre mannequins d'osier (Argei), qui étaient sans doute les simulacres d'anciens sacrifices humains lors d'une fête qui se déroulait le 15 mai.

Le 17 juin avaient lieu les ludi piscatorii, fête des pêcheurs et des plongeurs, et, le 17 août, les Tiberinalia.

Le nom de Tibre viendrait du roi d'Albe, dixième descendant d'Enée qui serait mort près du fleuve dont le nom à cette époque était Albula. Dans une autre tradition Tibérinus serait le fils de Janus et de Camaséné qui serait mort noyé dans le fleuve qui prit son nom.

Le dieu fleuve sauva Rémus et Romulus et le confia à Lupa pour qu'elle les allaite. Plus tard il épousa la vestale déchue Rhéa Silva, mère des jumeaux.

❖ Sources antiques
❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]