Terminus

Terminus ou Terme était le dieu romain qui présidait aux bornes et aux limites des propriétés.

❖ Légendes
Terminus

Pendant le règne de Saturne, les champs n'étaient pas bornés, tout était en commun. Les hommes ne connaissaient pas encore la propriété individuelle mais petit à petit la cupidité donna lieu à des querelles tant est si bien que Cérès, la législatrice, ordonna que chaque propriétaire bornât son champ, par des arbres, par des pierres ou par tout autre signe. Cette borne fut honorée comme un dieu, qu'on appela Terme, et dont le culte fut institué par Numa Pompilius.

La statue de ce dieu n'était d'abord qu'une simple pierre ou un tronc d'arbre; par la suite, on lui donna la figure d'un homme sans pieds et sans bras, que l'on plaçait sur une borne pyramidale. Le jour de sa fête (appelée Terminales), les deux propriétaires de terres contiguës se rendaient ensemble près de la borne qui séparait leurs champs, pour y suspendre des guirlandes et l'asperger d'huile. Ils immolaient ensuite des agneaux ou des porcelets, qui étaient servis aux repas des deux familles réunies en cette occasion.

Terminus ne fut d'abord qu'un vocable de Jupiter ; mais une légende lui donna une personnalité propre et raconta que Terminus — et Juventas — refusèrent de céder leur place à Jupiter lorsque celui-ci vint s'installer au Capitole.

Un événement miraculeux accrédita grandement le dieu Terme. Quand Tarquin-le-Superbe voulut bâtir un temple à Jupiter sur le Capitole, il fallut déplacer les statues de tous les dieux présents mais la borne consacrée au dieu Terme résista à tous les efforts qu'on fit pour la déplacer; on fut obligé de le laisser en place, et la statue du dieu se trouva de cette manière au milieu du nouveau temple. Il fallut l'inclure dans la nouvelle construction en ménageant une ouverture aérienne car sa statue ne pouvait être dressée qu'à ciel ouvert.

Cette histoire persuada le peuple que les limites des champs étaient sacrées, et que l'usurpateur sacrilège qui aurait l'audace de les modifier serait voué aux Furies.

❖ Sources antiques

xyx

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]