SPQRLucine

Lucine est la déesse latine des accouchements correspondant à Ilithye la déesse grecque des naissances.

Lucine (L'Illustration, 1857)

Lucine, divinité toute romaine, est donc une Junon, mais une Junon-Ilithye ou accoucheuse, et, comme une autre déesse appelée Diane ou Lune, possède aussi cette propriété de présider aux accouchements, il en résulte que Lucine est une Junon ou une Diane Ilithye, présidant à la délivrance des mères et à la naissance des enfants. Cependant on la faisait fille de Jupiter et de Junon, et on lui donnait pour fils Cupidon. Catule, poète de l'antiquité, l'appelait Hera-Phosphoros, ou Junon lumineuse ; aussi dérivait - on son nom du mot latin lux, qui signifiait lumière, parce qu'en effet elle présidait à l'instant où les enfants voient le jour pour la première fois.

Quant au nom de Lucine, également appliqué à Diane considérée alors comme Lune, cela tient à ce que chez les romains, on attribuait à la lune une influence positive sur la santé des femmes en général, et particulièrement sur celle des femmes enceintes. De plus Diane avait aidé à la naissance de son jumeau de frère, Apollon.

Elle avait son temple sur l'Esquilin; il était entouré d'un bois sacré dont Ovide en fait le théâtre d'une légende assez curieuse : les Sabines, enlevées par les Romains, étant restées stériles, les couples allèrent en pèlerinage au bois de Junon Lucina; une voix retentit au haut des arbres, indique un remède, et les Sabines s'arrondissent.

Les divinités liées à la naissance et à la petite enfance sont nombreuses; elles ont été rassemblées sur cette page.

❖ Culte

Tous les ans, on célébrait en honneur de Lucine, des fêtes durant lesquelles des hommes, privés de tous vêtements, couraient chez les femmes romaines et leur frappaient le ventre et les mains avec une peau de chèvre qu'ils disaient avoir servi d'habillement à Junon. Cependant malgré cette indécente cérémonie, il ne faut pas confondre les fêtes de Lucine avec les Lupercales de Faunus ou orgies consacrées au dieu Pan.
Elle avait un temple à Rome, dans lequel, à la naissance de chaque enfant, les parents payaient un droit pour venir grossir le trésor de la déesse.

❖ Arts

On représentait Lucine en habit de matrone, ayant une coupe dans la main droite, et une lance dans la gauche, ou assise, avec une fleur dans la main droite et un enfant emmailloté sur le bras gauche, et ayant quelquefois la tête couronnée de dictame, plante supposée favorable aux accouchements.

❖ Filiation
Junon Jupiter
LUCINE
Epouse* / amante Enfants
   
❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]