Ta'aroa

En Polynésie, Ta'aroa est le dieu créateur de tout, de lui-même comme de tout le reste de l'univers.

Lorsqu'il plut à Ta'aroa de créer l'univers, il sortit de la coquille du nom de Rumia (Bouleversée) où il était enfermé; Elle avait la forme d'un œuf, qui tournait dans un espace immense au milieu du vide, sans ciel, sans terre, sans mer, sans lune, sans soleil, sans étoiles.
Ayant brisé cette coquille, il en fit la base de "la grande terre", et les morceaux plus petits donnèrent naissance aux îles environnantes. A mesure qu'il prenait de l'âge, il ajouta les rochers qui en forment l'ossature, les arbres et les plantes qui la recouvrent, et les animaux qui y vivent.

Ta'aroa par Bobby HOLCOMB

Il brisa son ancienne coquille pour fabriquer les rochers et le sable ; avec une nouvelle coquille il établit la Grande Fondation du monde, Tumu-Nui : avec sa colonne vertébrale il créa les chaînes de montagnes ; avec ses larmes il fit les océans, les lacs et les rivières ; avec les ongles de ses mains et de ses pieds, il recouvrit d'écailles les poissons et les tortues ; avec ses plumes il fit les arbres et les buissons ; avec son sang il colora l'arc-en-ciel et le couchant.

Puis Ta'aroa fut venir ses artisans avec leurs paniers pleins de to'i (herminettes) pour qu'ils sculptent Tane, le premier dieu. Alors naquirent les autres dieux et demi-dieux Tu, Hina, Maui et des centaines d'autres. Tane décora le ciel avec des étoiles et y plaça le soleil pour rayonner sur la terre et la lune pour éclairer les nuits. Et Ta'aroa décida de terminer son oeuvre en créant l'homme.

Un jour, conversant avec la déesse Hina et remarquant l'absence de l'espèce humaine dans la création, car il n'y avait encore d'établis que les dieux Jour et Nuit, Ta'aroa congédia Hina, en lui ordonnant de s'unir à un certain Teima-Raataï. La déesse chercha longtemps en vain cet être imaginaire, qui apparut enfin appelé à la vie par Ta'aroa.

Il divisa le monde en sept plates-formes. Sur la plate-forme inférieure devait demeurer l'homme. Les humains se multiplièrent rapidement et Ta'aroa voyant cela, applaudit. Lorsque la première plate-forme fut encombrée de créatures et de plantes de toutes sortes, ses habitants décidèrent d'agrandir leur domaine. Ils pratiquèrent un trou dans la plate-forme supérieure, montant les uns sur les autres, ils occupèrent la plate-forme supérieure puis toutes les autres plates-formes.
Et tout appartenait à Ta'aroa, le maître de toute chose.
On retrouve un dieu créateur sous une autre dénomination dans les mythologies des autres îles: Tangaroa, dans la mythologie Maori, Tagaloa (Samoa), Tangaloa (Tonga), Kanaloa (Hawaii).

❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]