Épiméthée

Epiméthée (celui qui réfléchit après) est fils de Japet et Clymène. Contrairement à son frère, Prométhée, il était très distrait et ne réfléchissait pas beaucoup à la portée de ses actes. Il avait voulu se charger de la répartition des qualités entre les animaux et les hommes qui venaient d'être créés comme le raconte Platon dans son Protagoras. Il dota les animaux des meilleures qualités et quand le tour des hommes fut venu il ne restait presque plus rien.

Pandore d'Arthur RACKHAM

…il donne aux uns la force sans vitesse, compense la faiblesse des autres par l'agilité; arme ceux-ci, et à ceux-là qu'il laisse sans défense il réserve quelque autre moyen d'assurer leur vie ; les petits reçoivent des ailes, ou une demeure souterraine ; et ceux qui ont la grandeur en partage, il les met en sûreté par leur grandeur même. Il suit le même plan et la même justice dans le reste de la distribution, pour qu'aucune espèce ne soit détruite. Après avoir pris les mesures nécessaires pour empêcher leur destruction mutuelle, il s'occupe des moyens de les faire vivre sous les diverses températures, en les revêtant d'un poil épais et d'une peau ferme, qui pussent les défendre contre le froid et la chaleur, et tinssent lieu à chacun de couvertures naturelles, quand ils se retireraient pour dormir. De plus, il leur met sous les pieds, aux uns une corne, aux autres des calus et des peaux très épaisses et dépourvues de sang. Il leur fournit ensuite des aliments de différentes espèces, aux uns l'herbe de la terre, aux autres les fruits des arbres, à d'autres des racines. La nourriture qu'il destina à quelques-uns fut la substance même des autres animaux. Mais il fit en sorte que ces bêtes carnassières multipliassent peu, et attacha la fécondité à celles qui devaient leur servir de pâture, afin que leur espèce se conservât.

Prométhée qui avait dérobé le feu divin pour le donner aux hommes, avait mis en garde son frère de ne jamais accepter un cadeau venant de Zeus. Mais Epiméthée ébloui par la beauté de Pandore la choisit pour épouse.

Pandore, un jour, par curiosité, souleva le couvercle de la jarre qu'elle devait garder fermée et en laissa échapper tous les maux qui se répandirent sur la Terre. Seule l'Espérance demeura au fond du récipient que Pandore avait rapidement refermé sur l'ordre de Zeus.
On peut se demander pourquoi l'Espérance (Elpis en grec) figure dans la jarre au titre de calamité. En fait la traduction du mot grec "elpis" par espérance n'est pas parfaitement exacte puisque ce mot signifie plus généralement "attente de quelque chose" aussi bien en mal qu'en bien.

Seul, l'Espoir restait là, à l'intérieur de son infrangible prison, sans passer les lèvres de la jarre, et ne s'envola pas au dehors, car Pandore déjà avait replacé le couvercle, par le vouloir de Zeus, assembleur de nuées, qui porte l'égide. (Hésiode, Des travaux et des jours.)

On peut aussi se demander pourquoi Zeus intervient pour faire refermer immédiatement la jarre afin qu'Elpis ne puisse pas se mêler aux hommes. C'est une question qui a été longuement débattu depuis l'Antiquité.

Dans une version post homérique on raconte que cette jarre contenait non seulement des maux mais aussi des dons divins, qui, libérés par Pandore, retournèrent vers l'Olympe, abandonnant les hommes à leur travail et seule l'Espérance resta sur Terre.

Epiméthée et Pandore eurent une fille qu'ils prénommèrent Pyrrha. Plus tard, elle épousa Deucalion fils de Prométhée. Le couple survécut au déluge avant de repeupler la Terre grâce aux recommandations de Prométhée.

❖ Arts.
Pandore présentée par Vulcain
c. 1660, Johan HEISS
 
Pandore (1873)
Alexandre CABANEL
© Walters Art Museum
Mercure emportant Pandore
Jean ALAUX
 
❖ Filiation.
Clymène
Japet
ÉPIMÉTHÉE
Epouse Enfant
Pandore
Pyrrha
❖ Sources antiques.
❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]