Cycnos

Différents personnages de la mythologie grecque portent le nom de Cyrnos

Cycnos changé en cygne
Métamorphoses d'Ovide de J. Mathieu; © BNF

Le plus ancien des nombreux Cycnos que compte la mythologie grecque apparaît pendant la guerre de Troie. Il se maria deux fois et sa seconde femme, Philonomè, tenta de séduire son beau-fils Ténès et comme ce dernier se refusait elle le calomnia. Alors il fit jeter Ténès à la mer, enfermé dans un coffre. Quand il apprit la vérité il fit enterrer son épouse vivante et partit se réconcilier avec ses enfants qui par bonheur avaient échoué sur l'île de Leucophrys. Selon Diodore il y parvint, selon Pausanias Ténès fut intraitable.
Il passait pour invulnérable, car il avait été engendré par Poséidon et Calycé. Achille parvint cependant à le tuer en l'étranglant. Son père le changea en cygne. Il fut immortalisé dans les cieux comme la constellation du cygne
Sources : Ovide, Métamorphoses: XII, 70 et Pausanias, Périégèse: X, 14, 1

Cycnos, roi des Ligures, fils de Sthénélos, pleura tant la mort de son ami Phaéton, foudroyé par Zeus, qu'Apollon, ému, le changea en cygne. Il chanta un éloge funèbre beau et émouvant comme chantent les cygnes à l'approche de leur mort. D'où l'expression "chant du cygne" pour désigner l'oeuvre ultime d'un artiste.
Sources : Ovide, Métamorphoses: II, 367 et Virgile, Enéide: X , 186

Cycnos

Le plus connu est Cycnos, fils d'Apollon et d'Hyrie. Il avait coutume de soumettre ses amis à des épreuves diverses, pour s'assurer de leur fidélité. Beaucoup se décourageaient, refusant l'amitié d'un personnage si étrange, si exigeant. Seul Phylios, par amour pour Cycnos, réussit, avec l'aide d'Héraclès, à tuer un lion sans armes, capturer trois vautours monstrueux et à conduire de sa main un taureau devant l'autel de Zeus. Mais bientôt lassé, il s'écarta de son ami. Cycnos fut si désespéré de cet abandon qu'il se jeta avec sa mère dans le lac Hyrie. Apollon les transforma tous deux en cygnes.
Source : Ovide, Métamorphoses: VII, 371

Fils d'Arès et de Pélopia, Cycnos s'attaquait aux voyageurs qui se rendaient à Delphes et leur arrachait les offrandes destinées à Apollon. Puis il construisait avec leurs crânes un temple dédié à son père. Il fut tué par Héraclès en combat singulier pendant lequel Arès fut lui-même blessé.
Source: Apollodore, Bibliothèque : II , 7 ,7

Fils d'Arès et de Pyréné, il se mesura à Héraclès dans un combat singulier près de la rivière Echedoros en Macédonie. (Apollodore, II , 5, 1 )

❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]