Légende d'Osiris
Osiris
Osiris parcourt l'Egypte

La légende été seulement transmise sous forme d'un récit homogène par Plutarque, vers 100 de notre ère car les écrits égyptiens ne contiennent que des allusions. (Oeuvres morales, Tome V, Isis et Osiris)
Selon cette version, Geb et Nout mirent au monde pendant les jours épagomènes - comme le relate d'ailleurs la cosmogonie d'Héliopolis - Osiris, Isis, Seth et Nephthys, de même qu'Haroëris, qui provenait déjà d'un rapport prénatal entre Osiris et Isis.
Puis il épousa sa sœur Isis et reçut de Geb la riche vallée du Nil alors que Seth et Nephthys héritèrent des vastes déserts environnants.

Devenu roi, Osiris apporta la civilisation aux Egyptiens. Il leur apprit à cultiver les champs et leur donna des lois. Son frère et ennemi, Seth, ne pouvait le renverser du trône, puisqu'Isis surveillait attentivement le règne de son époux. Seth se servit alors d'une ruse: avec soixante-douze conspirateurs, il confectionna un coffre magnifique exactement aux mesures d'Osiris.

Osiris enfermé dans le coffre
Osiris enfermé dans le coffre

Lors d'un banquet, il promit de l'offrir à celui qui pouvait s'y allonger entièrement. Aucun des participants ne satisfaisait à cette condition, alors Osiris lui-même se mit également dans le coffre. Aussitôt, les compagnons de Seth fermèrent le couvercle, clouèrent le coffre. "On le porte ensuite au fleuve, et on le fait descendre jusque dans la mer par l'embouchure Tanaïtique (Tanatique), laquelle, à cause de cela, est exécrée encore aujourd'hui des Egyptiens et appelée Maudite". (Plut. 13)

Après de longues et vaines recherches, Isis finit par retrouver le coffre à Byblos. Entre temps, il avait été pris dans la croissance du tronc d'un arbuste de la famille des Ericacées (probablement une bruyère arborescente) que le roi de Byblos avait employé comme pilier pour son palais. Isis ramena le corps en Egypte, mais Seth le découvrit dans un moment de distraction d'Isis, le découpa en quatorze (ou seize) morceaux qu'il sema à travers le pays d'Egypte.

Dans des barques de papyrus, Isis et Nephthys naviguèrent alors dans les marais à la recherche des morceaux du corps qu'elles rassemblèrent petit à petit. Chaque ville revendiquait un morceau d'Osiris: ainsi à Philae, se trouvait une jambe, l'île de Biggeh abritait un tombeau d'Osiris, Busiris possédait la colonne vertébrale (pilier djed), l'épaule gauche se trouvait à Letopolis, et à Abydos se trouvait sa tête. Excepté le phallus qui avait été jeté dans le Nil et avalé par le poisson, oxyrhinque.

Isis
Isis dans les marais

Isis fabriqua la première momie puis grâce à la magie elle réussit à lui rendre son souffle en agitant ses ailes de faucon au dessus de lui. Puis elle descendit sur le corps de son époux le temps de concevoir leur fils Horus.
Devant les poursuites incessantes de Seth, Isis se cacha avec l'enfant dans les marécages du Delta où elle l'éleva. Elle exhorta Horus, une fois adulte, à venger son père et à recueillir l'héritage royal. (lire le récit du combat)

Les images sont extraites du livre : "Egypte, mythes et légendes" d'A. Quesnel, J-M. Ruffieux et J-J & Y. Chagnaud publié chez Hachette Jeunesse ISBN 2.01.012364.6

 

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]