Haroëris

Haroëris est le principal représentant des divers aspects solaire de l'ancien dieu égyptien Horus. Il est considéré comme le fils de Geb et Nout arrivé au monde lors des jours épagomènes mais il ne fait pas partie de l’Ennéade.

Haroëris

Son nom en égyptien signifie "Horus le Grand" ou "Horus l'ancien", ce qui le distingue d'Harpocrate, la forme jeune d'Horus. C'est un dieu solaire, protecteur de la Haute Egypte et un dieu guerrier qui s'oppose à Seth.

Dans la cosmogonie héliopolitainne, il est le cinquième enfant de Geb et de Nout, né pendant les jours épagomènes mais il n'entre pas dans la constitution de l'Ennéade.
Plutarque en revanche fait d'Haroëris le fils d'Osiris et d'Isis conçu dans un rapport prénatal dans le ventre même de Nout.

En tant que déité locale de Kom Ombo, il a formé sa propre triade divine avec sa parèdre Tasenètnéferèt et Panebtaouy. La déesse Tasenètnéferèt, la "sœur parfaite", est une forme de la déesse Hathor.

Il est d'ailleurs impliqué dans la légende de la Déesse Lointaine.

Dans les textes des Pyramides, il figure comme fils de Rê et frère de Seth, et l'opposition éternelle entre les ténèbres et la lumière est symbolisée par des combats sans fin dans lesquels Seth arrache l'oeil d'Horus, tandis que celui-ci émascule son implacable adversaire. Le tribunal des dieux régla le différend au profit du dieu faucon, qui, dès la fin de la IIe dynastie, sera seul considéré comme ancêtre divin des pharaons, dans le protocole desquels il figurera avec le titre d'Hor Noubti, « Horus vainqueur de Seth ».

Behedeti, « Celui de Behedet », ou Hor Behedeti (Harhouditi), est un autre nom du grand Horus céleste adoré à Behedet, quartier de l'ancienne Edfou, l'Apollinopolis Magna des Grecs, qui reconnaissaient Apollon dans le maître du sanctuaire. C'est sous la forme du disque solaire ailé qu'on représente le plus ordinairement Behedeti, dont on aime à sculpter l'image au-dessus des portes des temples. Souvent aussi, il apparaît dans les tableaux de bataille planant au-dessus du pharaon comme un grand faucon éployé, tenant dans ses serres le chasse-mouches mystique et l'anneau symbole de l'Éternité, le Chen.

❖ Culte
Haroeris
Haroeris

A Edfou, il est vénéré comme un aspect du grand dieu local et il combat en tant que guerrier les ennemis du Soleil. Les Grecs l'assimilèrent à Apollon et donnèrent à Edfou le nom d'Apollinopolis
Haroëris partage le temple de Kôm Ombo avec le dieu Sobek.

Mm

On l'adore à Létopolis sous le nom d'Horkhenti irti, « Horus qui préside aux deux yeux », et à Pharboethos sous celui d'Hor Merti, « Horus aux deux yeux ». Il est le dieu même du ciel et ses deux yeux sont le Soleil et la Lune, dont on célébrait la naissance, selon Hérodote, le dernier jour d'Epiphi, quand ces deux astres sont en conjonction.

❖ Filiation
Nout Geb
HAROERIS
Epouse* / Parèdre Enfants
Tasenètnéferèt  
❖ Arts

Haroëris tout comme Horus est représenté sous les traits d'un homme à tête de faucon couronné du disque solaire, de la couronne atef ou bien du pschent. Le double sanctuaire de Kôm Ombo qui est dédié à Sobek et Haroëris comporte de nombreuses représentations du dieu et de sa parèdre.

Haroëris et Tasenètnéferèt à Kôm Ombo
Haroëris et Sobek à Kôm Ombo
Haroëris et Tasenètnéferèt à Kôm Ombo

 

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


08-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]