Les dangereuses

Le nom de "déesses dangereuses" a été attribué par les égyptologues à certaines déesses au caractère redoutable comme Hathor, Tefnout, Sekhmet ou Bastet.

Sekhmet

Toutes filles de Rê, elles se manifestent en tant qu'œil de l'astre solaire dont elles incarnent le rayonnement. Pour repousser les ténèbres et répandre la lumière sur terre, il leur faut s'éloigner de leur père. Paradoxalement, elles doivent rester aux côtés de l'astre afin de le nourrir et de le régénérer. Cette ambivalence a été résolue par la création de mythes justifiant les allées et venues des filles du soleil.

Ces déesses ont une double nature. Sous leur forme redoutable elles véhiculent les forces issues du soleil : brûlantes, aveuglantes, destructrices. Leur aspect agressif est dicté par leur lutte permanente contre les forces et les puissances du chaos. Des rites sont destinés non pas à les apaiser, car le soleil doit garder sa puissance et garantir la continuité de l'existence, mais à les rendre favorables, à éveiller l'aspect bénéfique qu'elles portent en elles et qui rappelle leur rôle fondamental dans la permanence de la création.

 

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]