Bat

Bat était adorée à Hut-Sejem (Diospolis Parva) ville de la septième nome de Haute Egypte. C'était une déesse de la fertilité, très ancienne, déjà présente dans les Textes des Pyramides.

Bat (Palette de Narmer)
Hathor, Mykérinos et Bat

La déesse, peu connue, était représentée sous la forme d'une vache ou d'un visage de femme avec des oreilles et des cornes de vache. Son image était déjà gravée sur une palette du roi Narmer de la première dynastie à Hiéraconpolis.

Bat est associée au sistre, et le centre de son culte était connu sous le nom de « Maison du sistre ».  Le sistre est un instrument de musique, en forme d'ankh, qui était l'un des instruments sacrés les plus fréquemment utilisés dans les temples égyptiens. Certains instruments étaient ornés des deux côtés des représentations de Bat, avec sa tête et son cou comme poignée et la base et les sourcils placés entre ses cornes.

L'image de Bat comme vache divine était très semblable à celle d'Hathor, la déesse de la Basse-Égypte. Les deux déesses sont souvent représentées de face et non en profil selon la représentation égyptienne habituelle. La différence significative dans leurs représentations tient dans les cornes de Bat qui se courbent vers l'intérieur alors que celles d’Hathor se tournent vers l'extérieur.

La déesse étaient chargée de donner au roi son titre et l’autoriser à s'asseoir sur le trône.

Après l'unification des deux royaumes, les cultes de Bat et Hathor ont presque été fusionnés et de nombreux aspects et traditions ont été confondus, puis au fil du temps, Hathor a gagné un rôle plus important dans le panthéon égyptien sans que le culte de Bat disparaisse complètement.

Sur la très belle statue de Mykérinos (IV dynastie) du musée du Caire on peut voir le pharaon entouré par les deux déesses. Bat, à droite porte sur la tête son emblème stylisé.

❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]