persephone
glossaire carte   Accueil
  Arts.
  Civilisation.
  Histoire.
  Mythologie.
  Religion.
A - F G - L
M - R S - Z
fiche précédante Fiche suivante

Perséphone (Περσεφονη) était la fille de Zeus et de Déméter ou selon d'autres sources la fille de Zeus et de la nymphe Styx.
On l'appelait aussi Coré ou Cora c'est à dire la "jeune fille". On la retrouve chez les Romains sous le nom de Proserpine.
Elle formait avec Déméter le groupe des "grandes déesses", adorées à Eleusis.
Elle épousa Hadès contre son gré et devint la reine des Enfers.

Enlèvement de Proserpine
Pluton enlève Proserpine d'après Andrea Appiani
LEGENDE
D'une grande beauté, Perséphone fut élevée en secret en Sicile par sa mère.
Proserpine
Proserpine d'après Rossetti

Mais Hadès l'aperçut, il décida d'en faire sa reine des Enfers et de l'enlever avec la tacite complicité de Zeus.
Alors qu'elle était en train de cueillir des narcisses un peu à l'écart de ses compagnes dans la plaine d'Enna (Sicile), la Terre s'ouvrit et Hadès en surgit sur son char tiré par ses magnifiques chevaux bleu nuit.
La nymphe Cyane tenta de s'interposer mais d'un coup de sceptre Hadès disparut de la surface de la Terre. Cyane fondit en larmes et fut changée en fontaine.
Déméter la chercha partout sur la terre pendant neuf jours et neuf nuits puis déchaîna une terrible famine.

Inline
Pendant neuf jours la vénérable Déméter parcourut la terre, portant dans ses mains des torches allumées : absorbée dans la douleur, elle ne goûta durant ce temps ni l'ambroisie ni le nectar, elle ne plongea point son corps dans le bain. Mais lorsque brilla la dixième aurore, Hécate, un flambeau dans les mains, se présenta devant elle et lui dit ces paroles : "Auguste Déméter, déesse des saisons et des moissons, lequel des dieux ou des mortels a donc enlevé Perséphoné et rempli ainsi votre âme de chagrins ? Je viens d'entendre sa voix ; mais je n'ai pu apercevoir quel était le ravisseur." Ainsi dit Hécate. Déméter, la fille de Rhéa, ne répond point à ce discours, mais elle s'éloigne avec la déesse en tenant dans ses mains les torches allumées. Toutes deux se rendent auprès du Soleil, observateur des dieux et des hommes. Arrivées devant ses coursiers, elles s'arrêtent, et Déméter l'interroge par ces paroles : "Soleil ! si jamais mes actions ou mes discours ont pu vous réjouir, traitez-moi comme une déesse, prenez pitié de ma douleur. J'ai entendu dans les airs la voix et les plaintes de la fille que j'ai enfantée, tendre fleur, admirablement belle : il m'a semblé que quelque audacieux lui faisait violence, et mes yeux n'ont pu la découvrir ; mais vous qui du haut des cieux éclairez de vos rayons et la terre et les mers, dites-moi avec sincérité, divinité chérie, si vous avec découvert quelque chose et quel est celui des dieux ou des hommes qui a saisi ma fille avec violence et l'a enlevée loin de moi." Elle dit. Le fils d'Hypérion lui répondit alors en ces mots : "Fille de Rhéa à la belle chevelure, puissante Déméter, vous connaîtrez la vérité : je vous honore et je prends pitié des peines que vous ressentez de la perte de votre fille chérie. Aucun des Immortels n'a causé votre malheur, si ce n'est Zeus, dieu des nuages, qui permit à Hadès de nommer votre fille sa tendre épouse, quoique son oncle paternel. Ce dieu a enlevé la jeune vierge et malgré ses cris l'a conduite avec ses coursiers au sein des ténèbres éternelles. Ô déesse ! calmez votre grande douleur ; ne livrez pas inutilement votre âme à la colère indomptable. Hadès, roi puissant entre tous les dieux n'est point indigne d'être votre gendre : oncle paternel de votre fille, il est du même sang que vous ; un grand honneur lui est échu lorsque, dans le principe, les trois parts furent faites ; maintenant il habite avec ceux sur lesquels il lui fut accordé de régner." (Hymne homérique à Déméter)

Hélios, qui voit tout, lui révéla finalement que si elle n'était pas sur Terre il se pourrait bien qu'elle fût aux Enfers. Mais Hadès refusa de la restituer. Alors Déméter quitta l'Olympe et cessa de faire fructifier la terre.

Zeus fut alors obligé de tenter une conciliation et conseilla à son frère de rendre Perséphone à sa mère avant que la terre entière ne soit complètement morte de faim.
Il envoya Hermès porter le message à Hadès. Ce dernier fut d'accord à condition qu'elle n'ait pas encore goûté de la nourriture des Morts.
Et comme Perséphone affirmait qu'elle n'avait rien mangé depuis son enlèvement, Hadès, contraint de dissimuler son dépit, la renvoya vers sa mère.

le retour de Perséphone
Le retour de Perséphone d'après LEIGHTON
( © Leeds City Art Gallery)

Les larmes de Déméter cessèrent de couler. Mais juste au moment où Perséphone se mettait en route pour Eleusis, un des jardiniers d'Hadès, du nom d'Ascalaphos, témoigna qu'il l'avait vu cueillir une grenade et en manger un ou sept grains.
Ascalaphos, fils de l'Achéron, regretta amèrement ses paroles puisque Déméter le changea en chouette ou le bloqua sous une pierre.
Perséphone avait mangé la nourriture des Enfers; elle devait y rester. Toutefois Zeus conscient de l'avenir de la Terre et ne voulant pas contrarié son fère Hadès et sa soeur Déméter, proposa à Perséphone de passer six mois de l'année aux Enfers et six mois sur la Terre (la proportion est variable selon les auteurs) reproduisant ainsi le cycle des saisons, été et hiver. C'est ainsi que la petite jeune fille qui aimait cueillir des fleurs sous le soleil de Sicile devint la redoutable reine des Enfers.

Perséphone semble avoir finalement accepté son rôle de déesse des Enfers car, dans les légendes, elle agit toujours en accord avec son époux. Assise à côté du trône, elle tient un flambeau ou parfois un pavot, dont les vertus soporifiques symbolisent le sommeil annuel de la Nature et elle se montre sévère et inflexible.

page 2page suivante

FILIATION

Demeter
Démeter
Zeus
Zeus
Persephone
PERSEPHONE
Epoux* / amant Enfants
Hades
Hadès
*
 
Apollon
Apollon
 
Zeus
Zeus
Zagréus
Autres mythologies








fiche précédente
retour
Haut de page Copyright © Mythologica.fr
2001 - 2014
Impression fiche Courriel Fiche suivante
suite