Reine de Nesha

xxx

La ville de Nesha désigne sans doute la ville de Kanesh en Anatolie orientale. La légende qui suit dont il existe des tablettes en hittite, est sans doute d'origine hatti.

La reine de Nesha dont on en connait pas le nom, enfanta au cours d'une seule année, de trente garçons; elle ne voulut pas rendre public un tel accouchement si extraordinaire. Elle plaça les nouveau-nés dans un grand panier d'osier colmaté avec de la bouse qu'elle abandonna aux eaux de la rivière Halys. Toute fragile qu'elle fut, l'embarcation fut emportée sans encombre jusqu'à la mer Noire, vers les rivages de la terre de Zalpuwa ou Zalpa, où les dieux élevèrent les bébés.

Quelque temps après, le même phénomène se produisit et la reine mit au monde trente filles mais cette fois elle décida de les élever au palais.

Bien des années plus tard, les garçons retournèrent à Nesha, Ils allèrent voir la reine qui ne les reconnut pas et voulut leur donner ses filles en mariage. Quand ils apprirent que la reine avait donné le jour à trente filles, un doute s'insinua en eux et leur laissa supposer qu'elle était peut être leur propre mère.

L'aîné des fils ayant rencontré les princesses ne reconnut pas ses soeurs et fut d'accord pour célébrer ce mariage. Mais le plus jeune objecta "Prendrons-nous nos propres soeurs en mariage ? Ne faisons pas une telle action impie. Ce n'est pas bien de coucher avec elles."

La fin du texte manque, de sorte qu'on ne connait pas le dénouement de l'histoire.

Toutefois certains historiens pensent que les mariages eurent bien lieu et les premiers habitants de Zalpuwa furent conçus lors d'un inceste, involontaire.

Cette légende fournit peut-être une bonne raison pour légitimer la destruction de la ville Zalpuwa ou Zalpa sous le règne d'Hattusili.

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]