Adon

 

Le terme Adon signifie "seigneur" est semble dériver du terme ougarit Ad qui signifie "père"

Dans la mythologie cananéenne, ʾadn ilm, littéralement «seigneur des dieux» est une épithète pour El, mais ʾadn pourrait aussi être une épithète pour d'autres dieux, en particulier Tammuz. L'épithète de Tammuz entre dans la mythologie grecque comme un nom propre, Adonis, le jeune amant d'Aphrodite.

Tablette ougaritique du XIV siècle (Louvre)

Les récits hébraïques font d'Adon "seigneur" ou Adonaï "mon seigneur", une épithète pour Yahveh décrit comme le principal antagoniste de Baal dans la Torah. L'épithète a fini par être utilisée pour éviter de prononcer le vrai nom du Dieu. Il apparaît dans la Torah plus de trois cents fois.

Dans les textes ougaritiques, il a la signification de «seigneur» et il apparaît plusieurs fois. Il est utilisé pour désigner le seigneur et le père des rois décédés. Le terme ʾadn ʾilm rbm (qui signifie «le seigneur des grands dieux») 2 est considéré par certains comme une épithète divine pour Baal, tandis que d'autres pensent qu'il se réfère à El, Mardij, Yaqar ou Yarij.3 4 ʾAdn ʾilm (qui signifie «le seigneur des dieux») apparaît également dans les textes pour se référer à El, et quand Yam est décrit au sommet de sa puissance, il est proclamé ʾadn ou «seigneur (des dieux)».

Divinité importante de Byblos, Adon dont le nom d'origine sémitique signifie "seigneur" correspond à l’Adonis des grecs. Il est le "dieu qui meurt", la fête célébrée en son honneur se compose de manifestations publiques de lutte, de la tonsure des femmes, de prostitution rituelle et de la liturgie du "réveil" d'Adon. Le culte de ce dieu, qui se retrouvera plus tard dans la mythologie grecque, est lié à la croyance d'une vie après la mort.

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]