Hine-Nui-Te-Po

Hine-Nui-Te-Po (la Grande dame de la Nuit) est dans la mythologie Maorie la déesse de la Nuit et de l'Au-delà.

Hine-Nui-Te-Po par Wilhelm Dittmer (1866-1909)

Fille de Tane, et de Hine-ahu-one, elle portait à l'origine le nom de Hine-ata-uira (fille-du-couchant). Elle eut de nombreux enfant avec Tane avant de découvrir qu'il était son propre père. En apprenant cette relation incestueuse, elle s'enfuit dans le monde de la nuit et prit le nom Hine-Nui-Te-Po.

Tane la poursuivit mais elle l'arrêta devant Rarohenga, le portail de son nouveau royaume en lui disant de retourner s'occuper de leurs enfants qu'elle les accueillerait bientôt car elle voulait attirer les âmes des mortels pour les détruire.
La mort physique et la décomposition se trouvent conceptualisées comme un retour sous Papa par le portail de Rarohenga. Hine-nui-te-po y attend les morts telle une mère bienveillante et les reçoit avant de libérer leur wairua (esprit), qui retourne à travers les cieux du Père-Ciel à Te Po, l’origine de toute existence. Rarohenga n’inspirait aucune crainte car il était considéré comme un passage permettant aux personnes de retrouver leurs ancêtres

Jusqu'à présent les humains ne connaissaient pas la mort et le héros Maui mécontent de cette modification essaya d'obtenir à nouveau l'immortalité pour les Hommes.

Maui et la mort

Alors que Maui se préparait pour une dernière aventure, ses parents lui dirent que Hine-nui-te-po était couchée à l'horizon.
Son corps était celui d'un être humain mais ses yeux étaient des jades, ses cheveux de varech, sa bouche semblable à celle d'un barracuda et elle portait des éclats tranchants d'obsidienne et de jade entre ses cuisses.
Maui se fit accompagner par les petits oiseaux de la forêt — la mésange, le rouge-gorge, la fauvette et le pigeon-paon —et se mit en route vers l'horizon où il trouva effectivement Hine-nui-te-po endormie, les jambes écartées.
Il décida de pénétrer dans son corps par son vagin, de manger son coeur et de ressortir par sa bouche dans une transposition de la naissance qui aurait permit aux hommes de rester immortels. Maui s'attela à la tâche, faisant pouffer d'un rire contenu les oiseaux qui l'observaient.
Lorsque sa tête et son bras disparurent, le pigeon-paon éclata de rire. Hine-nui-te-po se réveilla, referma les jambes d'un seul coup et coupa Maui en deux. Il fut le premier être à mourir et tous les humains étaient désormais mortels et allèrent peupler le royaume d'Hine-nui-te-po.

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]