Ion

Ion (Gr. Ίων) est le fils Xouthos fils du Thessalien, Hellen et de Créuse1 la plus jeune fille du roi d'Athènes, Erechthée. Il existe deux versions pour la légende dont une écrite par Euripide où il est le fils illégitime de Créüse et d'Apollon.

Selon la légende, Ion est le père fondateur du peuple des Ioniens.

❖ Légendes

Le couple eut trois fils, Doros, Achaeos et Ion. Xouthos, chassé d'Athènes par les fils d'Erechthée, se réfugia en Achaïe, dans le nord du Péloponnèse, région qu'on appelait l'Aegialée, c'est-à-dire «la région du bord de la mer», dont les habitants se nommaient Pélasges. Après sa mort, Achaeos revint dans la Thessalie de ses ancêtres tandis qu'Ion voulut s'installer en Egialée. Sélénos, roi d'Aegialée, lui offrit la main de sa fille Hélice et fit de lui son héritier.

A la mort de Sélénos, les habitants d'Aegialée prirent le nom d'Ioniens, d'après celui de leur nouveau roi. Ion fonda la ville d'Hélice, sur le nom de sa femme, au bord du golfe de Corinthe, à l'embouchure du fleuve Sélinos. Une guerre ayant éclaté entre Athènes et Eleusis, les Athéniens appelèrent Ion à leur secours. Ils triomphèrent mais Ion fut tué. Il fut enseveli au lieu dit Potamos, en Attique. Puis les Ioniens furent chassés d'Aegialée par les descendants d'Achaeos.
Le peuple ionien, celui qui hérite d'Ion, chassé d’Aegialée, émigra vers le centre de la côte ouest de l'Asie Mineure, pays qui fut appelé l'Ionie.


Le dieu s'unit à Créüse alors qu'elle était déjà mariée à Xouthos. Créüse « exposa » l'enfant, c'est-à-dire l'abandonna dans une grotte. Il fut recueilli et transporté à Delphes par Hermès, qui le confia à la Pythie. Un jour Créüse vint à Delphes avec son mari consulter l'oracle car ils déploraient de n'avoir pas d'enfant de leur union. L'oracle dit à Xouthos que le premier homme qu'il rencontrerait en sortant du temple serait son fils. Précisément, il rencontra Ion. Il lui donna ce nom, d'après le participe grec du verbe aller, qui se dit iôn, car il l'avait trouvé « en allant » (en route).

Or la rumeur publique rapporta à Créüse que Xouthos mettrait sur le trône un fils bâtard. Créüse chercha alors à faire disparaitre Ion. Xouthos allait justement organiser un festin en son honneur. Créüse empoisonna le vin qui lui était destiné. Mais Apollon vint à son secours. Ion entendit un esclave proférer une parole de mauvais augure et fit renouveler le vin des libations. Il répandit le contenu de sa coupe sur le sol et une colombe sacrée d'Apollon vint le boire. Elle mourut aussitôt. Le jeune homme comprit quelle machination avait ourdie Créüse et s'apprêta à la tuer, sans savoir qu'elle était sa mère.

C'est alors que la Pythie, horrifiée à l'idée qu'un matricide allait se perpétrer dans son temple, alla chercher les langes qu'il portait enfant prouvant qu'il était le fils de Créüse. Ion devint roi d'Athènes et répartit son peuple entre les quatre tribus ioniennes appelées Géléontes, Aegicores, Argadées, Hoplètes, d'après les noms de ses fils.

❖ Filiation

Créüse Apollon
ION
Epouse Enfants
Hélice Aiclos,
Cothos,
Ellops
Burra
❖ Sources antiques
❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


01-Avr-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]