JAINISME

Fondé au VIe siècle avant notre ère par l'ascète Mahavira qui fut suivi de vingt-quatre prophètes ou "Thirthankaras" ou encore "Jinas", le jaïnisme, comme le bouddhisme, rejette toute croyance en dieu. Il s'adresse à tous sans considération de caste.

Ebranlé par un schisme au IIème de notre ère il a survécu à l'épanouissement de l'hindouisme: il reste encore très vivace dans l'ouest de l'Inde particulièrement dans l'Etat du Gujarat ainsi qu'au Rajasthan.

La non-violence, ou ahimsa, constitue un des concepts fondamentaux de la vie jaïne; il a influencé des adeptes d'autres religions, tel le Mahatma Gandhi. Ce refus de la violence va jusqu'à faire porter à certains de ses adeptes un bandeau sur la bouche afin d'éviter de tuer des insectes en les avalant.

Les jaïnistes croient à l'existence de l'âme chez toutes les créatures vivantes: il faut donc s'abstenir de leur faire aucun mal; de là, leur strict végétarisme. Ils considèrent la vie ascétique comme le chemin qui mène à une libération personnelle et non violente.

RITES.

Avant d'aller au temple le fidèle doit être en état de propreté corporelle et veiller à ne pas porter de vêtements en soie ou en cuir

https://mythologica.fr