Chaac

Chaac ou Chac était le dieu de la pluie.
Chaac était un dieu de tout premier ordre aussi important, si ce n'est plus, qu'Itzamna.

Chaac
Chaac

Chaac était d'abord le dieu de pluie mais, par association d'idées, il était aussi le dieu de vent, du tonnerre et de la foudre. Par l'extension, il était considéré comme le dieu de fertilité et de l'agriculture et dans un sens plus large celui de croissance et la germination et finalement comme le dieu des semences du maïs.

Malgrè son rôle a priori positif ses représentaions ont un aspect assez redoutable.
Il était représenté avec un long nez souvent en trompette, une langue pendante, des sortes de spirales sous les yeux qui pourraient être des larmes. Côté bouche ce n'est pas mieux puisque il était parfois édenté ou nanti de crocs qui se recourbaient vers le bas.
Chaac décorait très souvent les plates-formes et les édifices des sites mayas de style Puuc de la période classique dans le Yucatán.

Sous ses ordres il y avait quatre esprits de la pluie: les Chaacs. Il y avait un Chaac différent pour chaque points cardinaux et ils étaient aussi associés à une couleur particulière:
Chac Xib Chaac - le rouge, à l'Est;
Sac Xib Chaac - le Blanc, au Nord;
Ek Xib Chaac - le noir, à l'Ouest;
Kan Xib Chaac - le Jaune, au Sud.
Selon les sources ils étaient considérés comme quatre manifestation du même dieu ou bien comme quatre assistants d'un même dieu.

❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]