Shichi Fukujin

Les sept divinités du bonheur ou Shichi Fukujin (七福神), une femme et six hommes, viennent de confessions religieuses différentes (shintoiste, bouddhiste, taoïste et brahmanique) et d'origines géographiques diverses (Japonaise, Chinoise ou Indienne).

le Takara-Bune, le "navire des trésors"

La Japon étant une nation insulaire où le commerce maritime a toute son importance, ils sont souvent représentés sur le Takara-Bune, le "navire des trésors". Les trésors transportés par le bateau comportent:
• la Bourse Inépuisable,
• le Chapeau Invisible,
• le Manteau de la Chance,
• le Maillet de Richesse,
• le Rat Poursuivant le fantôme,
• le Sac Plein de Riz
• et la Clef Magique.

 

On dit qu'il navigue dans le port à la veille de la Nouvelle Année.

Shichi Fukujin

Voici la liste des sept divinités du Bonheur:

• Benzaiten Son domaine est l'art, l'éloquence, le monde féminin et l'amour.

• Bishamon protecteur de la richesse

• Daikiku protecteur des fermiers

• Ebisu protecteur du travail honnête, des pêcheurs et des marchands.

• Fukurokuju Il incarne la virilité, la fécondité, la longévité et de la sagesse.

• Hotei Il représente la générosité, la fortune et l'abondance.

Les Sept Divinités du Bonheur sont apparus à la période de Muromachi (XIVe siècle) où ils étaient honorés par les nobles, les samourais et les commerçants puis petit à petit sont devenus plus populaires et avec des temples bien identifiés.

❖ Hatsuyume

«Hatsuyume» désigne le premier rêve que vous voyez soit dans la nuit du 1er au 2 janvier soir ou du 2 au 3 janvier. C'est une coutume du Nouvel An au Japon que beaucoup de gens aiment parce que ce qu'ils rêvent cette nuit doit devenir vrai pour l'année qui arrive.
Pour avoir un rêve plein de chance il suffit de placer l'image du Takara-Bune avec son équipage des Sept Divinités du Bonheur sous son oreiller avec le texte palindrome suivant:

Nakaki-yo no
To no nefuri no
Mina mesame
Naminori-fune no
Oto no yoki-kana

.
Si le rêve n'est pas bon il vous suffit de prendre l'image et le texte et aller à la rivière la plus proche pour les laver dans l'eau claire et ainsi changer votre mauvaise chance pour une bonne. On peut aussi brûler le tout.

S
Shichi Fukujin
❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]