Syrinx

Syrinx, (Gr. Σύριγξ) était une nymphe d'Arcadie, fille du dieu-fleuve Ladon.

Pan et Syrinx
Edmond DULAC

Elle avait voué sa virginité à Artémis et serait passée facilement pour la déesse elle-même, si elle avait eu un arc d'or, au lieu de l’arc de corne, tant elle était belle. Plusieurs fois elle fut poursuivie par des satyres qui voulaient lui faire violence dans les bois obscurs

Un jour, ce fut Pan qui se lança à sa poursuite et bientôt elle arriva sur les rives du Ladon dont elle ne pouvait franchir les flots.

Elle implora les nymphes du fleuve de la secourir.

Et au moment où Pan croyait déjà capturer Syrinx, à la place du corps de la nymphe, il n'avait saisi que des roseaux de marais. Tandis que sur place, il faisait résonner ses soupirs, l'air mu dans les roseaux avait émis un son léger, pareil à une plainte; (Ovide)

Pan, Syrinx et son père
Jean-François de TROY

Les nymphes du fleuve (ou son père) venaient de réaliser son souhait et l'avait changée en roseaux. Pan pour se consoler pris une brassée de roseaux qu'il colla ensemble avec de la cire d'abeille, et fabriqua ainsi une flûte champêtre appelée syrinx.

Pan n'embrassa que des roseaux ; comment, pendant qu'il soupirait de douleur, ces roseaux, agités par les vents, rendirent un son léger, semblable à sa voix plaintive ; comment le dieu, charmé de cette douce harmonie et de cet art nouveau, s'écria : "Je conserverai du moins ce moyen de m'entretenir avec toi" ; comment enfin le dieu, coupant des roseaux d'inégale grandeur, et les unissant avec de la cire, en forma l'instrument qui porta le nom de son amante. (Ovide)

A noter que les mots seringue et seringa(t), un arbuste aux fleurs blanches odorantes et aux tiges creuses, ont la même étymologie et proviennent du mot grec, σύριγξ, qui signifie tuyau, roseau.

❖ Arts
Syrinx poursuivie par Pan
Luigi ADEMOLLO (1832)
Pan et Syrinx
Pierre MIGNARD
Tableaux sur Pan et Syrinx
Pan et Syrinx
Peintres divers  

Les représentations de Syrinx sont assez présentes dans l'art pictural. On peut citer les peintres comme Jean-François de TROY, Jean-François BOUCHER, Michel DORIGNY, Carl NIELSEN, Noël Nicolas COYPEL, Bon de Boulogne, Peter-paul RUBENS et bien d'autres.
Les sculpteurs ont aussi présenté quelques oeuvres comme celles de Gilles-Lambert GODECHARLE, CLODION ou Fransceco BERTOS

En musique Claude Debussy a écrit en 1913 une pièce pour soliste, "la Flûte de Pan", qui impose des exigences élevées à l'interprète et qui relate la tristesse de Pan d'avoir perdu son amour.

❖ Sources antiques
❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]