SYRINX

Pan et Syrinx
Pan et Syrinx
Edmond Dulac

Syrinx, une hamadryade d'Arcadie, avait voué sa virginité à Artémis et aurait passé pour la déesse elle-même, si elle avait eu un arc d'or, au lieu de l’arc de corne. Plusieurs fois elle fut poursuivie par des satyres qui voulaient lui faire violence dans les bois obscurs

Un jour ce fut Pan qui se lança à sa poursuite et bientôt elle arriva sur les rives du Ladon dont elle ne pouvait franchir les flots.

Elle implora les nymphes du fleuve de la secourir

Et au moment où Pan croyait déjà capturer Syrinx, à la place du corps de la nymphe, il n'avait saisi que des roseaux de marais. Tandis que sur place, il faisait résonner ses soupirs, l'air mu dans les roseaux avait émis un son léger, pareil à une plainte;

Les nymphes du fleuve venaient de réaliser son souhait et l'avait changée en roseaux.

Pan pour se consoler pris une brassée de roseaux qu'il colla ensemble avec de la cire d'abeille, et fabriqua ainsi une flûte champêtre appelée syrinx.

❖ Arts

Syrinx par Arthur HACKER
© Manchester Art Gallery
Pan et Syrinx
Michel Dorigny (1657) © Louvre
Pan et Syrinx
Nicolas Poussin

❖ Sources antiques

❖ Bibliographie

Bibliothèque virtuelle
https://mythologica.fr