Sérapis

Sérapis, ou Sarapis dont le nom est composé à partir des termes Osiris et Apis est une divinité grecque originaire de Sinope et introduite en Égypte sous les Ptolémées.

Sérapis (Colisée de Rome)

Sa naissance artificielle à Alexandrie était censée contribuer à réunir les Grecs et les Egyptiens dans la même orientation religieuse. Osiris et le taureau Apis rappellent à l'Egyptien le renouvellement vital, tandis que l'apparence de Zeus illustre le lien à la religion grecque.

Selon la légende rapportée par Plutarque, le roi Ptolémée Ier, qui régna à la fin du IVe siècle, vit en songe le dieu Sérapis de Sinope qui lui demandait de ramener sa statue en Égypte. Le roi demanda l'explication de ce songe au prêtre égyptien Manéthon et au prêtre grec Timothée ; Ils lui dirent que Sérapis n'était autre que le taureau Apis qui se transforme, après sa mort, en Osiris-Apis. Sérapis de Sinope fut donc assimilé à l'Osiris-Apis et sa statue fur installée dans un templed'Alexandrie.

Sérapis fut vénéré comme le sauveteur dans la vie et dans la mort, le révélateur dans l'oracle, le garant contre la maladie et le malheur, le compagnon des marins. Il était connu dans tout le Bassin méditerranéen, sa renommée s'étend jusqu'en Orient.

Son iconographie contribue à la représentation du dieu créateur selon les canons de l'art greco-romain. Sa forme humaine, associée à la présence du modus, du sceptre, du serpent à ses pieds ou du chien Cerbère, le rendrait clairement identifiable à Hadès, dieu du monde souterrain qui pouvait être identifié à l’Osiris égyptien.

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]