Oupouaout
Oupouaout

Oupouaout ou Ophoïs pour les Grecs, dont le nom signifie "celui qui ouvre les chemins", était le dieu local d'Assiout qui dégageait les routes et chassait les éléments hostiles qui pouvaient s'opposer à la marche des armées ou du cortège.

 

C'est pourquoi, on le voit sur les palettes préhistoriques du haut de son enseigne, guider en terre ennemie les guerriers de la tribu, de même que, lors de la « procession principale d'Oupouaout », porté sur son pavois, il ouvre la marche du cortège des fêtes d'Osiris. Sa double effigie (une pour haute et pour la basse Egypte) précédait les processions en l'honneur de Pharaon. Parfois également, on le montre guidant la barque du Soleil pendant son voyage nocturne et, au besoin, la tirant à la cordelle le long du ciel du midi et du nord.

Oupouaout
Oupouaout

Oupouaout était également une divinité funéraire protectrice du défunt. Au cours du Moyen Empire, il devint un dieu local d'Abydos étroitement lié au culte d'Osiris et il fut assimilé à Anubis. Ancien dieu guerrier, il fut adoré aussi comme dieu des morts, et notamment à Abydos, où, avant qu'Osiris ne le dépossédât, il était adoré comme souverain de la nécropole sous le nom de Khent-Amenti, « celui qui préside à l'Occident ».

Dieu féodal de Assiout, la Lycopolis des Grecs, Oupouaout n'entra que tardivement dans la légende osirienne, comme allié d'Osiris, dont, avec Anubis, il fut l'un des principaux officiers lors de sa conquête du monde, ce qui, à très basse époque, les fit parfois représenter tous les deux sous des habits de soldats.

En général on trouve des enseignes où il est représenté sous la forme d'un grand chien noir ou de chacal debout, entouré de deux Uraeus. Les dernière études penchent plutôt pour un loup gris d'ailleurs la ville d'Assiout fut baptisée par les grecs Lycopolis, la ville du loup.

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]