Ma Gu
Ma Gu

Ma Gu fait partie des Immortels et on la considère comme la déesse du Cannabis et de la Longévité. Son nom signifie «la jeune femme du cannabis » En Corée elle porte de nom de Mago.

Elle apparaît comme une jeune et belle fille de 18 ou 19 ans, avec ses cheveux souvent coiffés en chignon, ses ongles longs et manucurés ressemblant aux serres des rapaces, et vêtue d'une belle robe décorée d’un col en feuilles.
Ma Gu porte généralement  un panier de pêches ou une cruche de vin ou une potion faite de cannabis et de champignons  elle est souvent accompagnée par ​​une grue ou un chevreuil.

Ma Gu libéra les paysans qui travaillaient pour son père et leur montra comment cultiver les terres gagnées sur la mer.
Son mari la tua et jeta son corps  dans un lac.
Après la mort, elle acquit le statut de magicienne et devint la servante dédiée au service des pêches d'immortalité. On raconte qu’il arrive de l’apercevoir marchant sur l’eau en particulier au début et à la fin du mois lunaire. Sa  fête est célébrée le sixième jour du sixième mois lunaire.
Son temple se dresse à l’endroit où son corps fut repêché.
Le temple de Yantai dans la province de Shandong de la Chine est le seul temple dédié à Ma Gu qui a survécu à la Révolution culturelle. Dans son temple, toute violence est bannie  la chasse et la pêche sont également interdites sur de l'ordre de la déesse. Ceux qui violent cette loi finissent noyés dans le lac.

Ma Gu est la protectrice des femmes et donne aussi ses dons aussi aux chamans, aux alchimistes et aux mystiques.

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]