Lung Mu

Lung Mu Lung Moou selon son nom historique, Wen Shi est la « Mère du dragon» qui a élevé un dragon (cinq d'après une autre version) avant d'être déifiée car le lien très fort de piété filiale qui unissait Lung Mo et "ses enfants" est considéré comme une vertu exemplaire dans la culture chinoise.
Selon l'histoire Wen Shi est la troisième fille d'une famille pauvre qui naquit sous la dynastie Qin dans la province Guangdong.

❖ Légendes
Long Mu

Un jour, alors qu'elle était au bord du Xi Jiang en train de laver des vêtements, elle remarqua une pierre ronde parfaitement lisse et blanche qu'elle décida de ramener chez elle car elle la trouva jolie
Elle dut se rendre à l'évidence que ce n'était pas un simple galet qu'elle avait ramassé sur les berges du Xi Jiang car quelque temps plus tard la pierre se fendit en deux et un (ou cinq) petit serpent en sortit. Ce n'était pas chose facile de le nourrir car sa famille était pauvre et le bébé était très vorace. Tous les jours, elle mettait de côté les meilleurs morceaux pour son protégé. Quand la nourriture ne fut plus assez abondante elle alla sur les bords du fleuve pour lui pêcher des poissons. Elle était ravie de voir à quelle vitesse il grandissait grâce à ses soins, mais elle dut convenir rapidement que ce n'était pas un serpent qu'elle était en train d'élever mais un petit dragon.

Ce petit dragon se révéla un nageur et pêcheur exceptionnel qui aidait Wen shi à attraper du poisson, ce qui améliora de façon notoire la vie de la famille. Il en fut de même pour la vie du village qui n'eut plus à craindre de la sécheresse car le dragon est à la fois une créature des eaux et de la pluie

Un jour, l'empereur appela Wen Shi à sa cour pour qu'elle explique comment elle osait élever un animal impérial. Pour obéir aux ordres de l'empereur, elle se rendit en bateau au palais mais le dragon ne voulait pas qu'elle s'éloigne trop de son village et craignait pour sa sécurité et sa santé.
Aussi se cacha-t-il sous le bateau et quand il jugeait qu'elle était trop loin de sa maison il tirait imperceptiblement le bateau en arrière. De cette façon Wen Shi n'arriva jamais au palais impérial.
A sa mort, on la vénéra telle une déesse sous le nom de Long Mo, car nul n'avait jamais apprivoisé par un dragon.

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]