Création

La Chine a été occupée dès le paléolithique supérieur. En 1921 furent découverts dans la grotte de Chou kou tien les restes d'un homme qui fut très longtemps considéré comme le plus ancien des Chinois. Baptisé Sinanthropus pekinensis, il a dû vivre au paléolithique supérieur, 500 000 ans avant notre ère, et fut l'objet de nombreuses études. En 1963, on découvrit dans le Shaanxi, près de Lantian, les traces d'un être beaucoup plus ancien, vieux de 600000 ans.

Pour l'instant, c'est l'homme de Lantian qui est le plus vieil ancêtre des Chinois. Au néolithique, deux cultures différentes s'épanouissent sur le fleuve Jaune: la culture de la poterie rouge sur le cours moyen et la culture de Longshan, ou culture de la poterie noire, sur le cours inférieur. Les fouilles archéologiques de Hemudu confirment que la Chine a bien été le premier pays à cultiver le riz, il y a 6 000 ans, au sud de l'actuelle Shanghai.

De nombreux mythes des origines tentent de rendre compte de ce passé lointain et d'expliquer la marche du monde.

Création de l'univers.

La légende de Pangu raconte qu'au début un œuf contenait un homme. Cet œuf se brisa, sa partie supérieure forma la voûte céleste et sa partie inférieure devint la Terre. Entre elles, un être, nommé «Pangu », se mit à grandir chaque jour de 10 pieds, au même rythme que le ciel et la Terre. La croissance de ces trois éléments dura 18000 ans, ne s'arrêtant qu'avec la mort de Pangu, devenu gigantesque. Les hommes ne sont en fait que les parasites qui peuplaient son corps. Une autre légende raconte que le ciel rond couvre la Terre, qui est carrée. A l'origine, il y avait aux quatre coins de la Terre quatre piliers qui empêchaient le ciel de tomber, mais un monstre, appelé « Gonggong », ébrécha le mont Buzhou,le pilier nord-est; c'est pourquoi, depuis, les astres marchent vers l'ouest.

Les premiers augustes

Les divinités chinoises étaient d'abord représentées avec des attributs animaux; au furet à mesure que s'élabore l'histoire de la Chine, elles perdent ces caractéristiques et deviennent les premiers « Augustes », maîtres du ciel et de la Terre, dont le comportement doit servir d'exemple. Le premier est Fuxi, qui a un corps de poisson, un torse humain et qui, selon la tradition, règne, en compagnie de sa sœur-épouse Nuwa, de 2852 à 2737 av. notre ère. C'est à lui que les Chinois doivent les règles du mariage, c'est lui qui leur enseigne la chasse et la pêche, lui encore qui invente les premiers caractères de leur écriture en regardant les traces laissées sur le sable par les oiseaux.
Shennong, le « divin laboureur», a, lui, une tête de buffle. Il a une connaissance approfondie des graminées et invente l'agriculture, ainsi que la houe et la charrue, avec lesquelles il dessine le champ "tian" carré divisé en quatre carrés égaux. Selon une autre tradition, ce ne sont pas Fuxi, Nuwa et Shennong qui ont structuré le monde, mais trois Augustes, qui règnent l'un sur le ciel, le deuxième sur la Terre et le troisième sur les hommes.

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]