Le Déluge

L’histoire du Déluge est racontée dans les chapitres 6, 7 et 8 de la Genèse dans l’Ancien Testament.

Arche de Noé
L'Arche de Noé par Edward HICKS (1846)
© Philadelphia museum of arts

Dieu vit que l’homme ne pensait qu'au mal et se repentit de l'avoir créé. Il décida d'effacer de la surface de la terre tous les hommes et les animaux.

Et l'Éternel vit que la malice de l'homme était grande sur la terre, et que toute l'imagination des pensées de son coeur n'était que mauvaise en tout temps. Et l'Éternel se repentit d'avoir fait l'homme sur la terre, et il en fut affligé dans son coeur. Et l'Éternel dit: J'exterminerai de dessus la terre l'homme que j'ai créé; depuis l'homme jusqu'au bétail, jusqu'au reptile, et jusqu'à l'oiseau des cieux; car je me repens de les avoir faits. Genèse 6:5-7

Seul Noé, homme juste et parfait, trouva grâce à ses yeux. Dieu dit à Noé qu'il a résolu de faire périr tous les hommes en les soumettant à un déluge qui détruira tout sur la terre.

Il commanda à Noé de construire une arche en bois de pin, d'y aménager des cellules et d'en enduire la coque de bitume, puis il lui ordonna de monter à bord de l'arche en compagnie de son épouse, de ses fils Sem, Cham et Japhet ainsi que leurs épouses, d'un couple d'animaux de chaque espèce, et d'assez de vivres pour les nourrir tous.

Noé fit ce que Dieu lui avait commandé. Sept jours plus tard, les eaux du déluge s'abattirent sur la terre pendant quarante jours et quarante nuits. Les eaux soulevèrent l'arche et submergèrent tout, tuant toutes les créatures restées sur terre.

Arche de Noé
L'Arche de Noé sur le mont Ararat
Simon de MYLE (1570)

Après quelque temps, Dieu se souvint de Noé et de l'arche. Il ferma les sources de l'abîme et les écluses des cieux, et la pluie cessa de tomber. Lentement, les eaux se retirèrent de la terre.

"L'an 600 de la vie de Noé, au second mois, le dix-septième jour du mois, en ce jour-là, toutes les fontaines du grand abîme se rompirent, et les écluses des cieux s'ouvrirent. Et le déluge fut sur la terre 40 jours, et toutes les montagnes qui étaient sous tous les cieux furent couvertes." (Genèse 7:11,17,19)

Après quarante jours, Noé envoya d'abord un corbeau puis il libéra une colombe mais, ne trouvant aucun endroit pour se poser, elle revint sur l'arche. Après sept jours, il envoya à nouveau l'oiseau, qui revient le bec chargé d'un rameau d'olivier. Sept jours plus tard, Noé libéra à nouveau la colombe, qui cette fois ne revint pas. Noé comprit que la surface de la terre avait séché et Dieu lui commanda de sortir de l'arche et de libérer tous les animaux.
Noé construisit un autel et sacrifia à Dieu plusieurs des bêtes pures et des oiseaux purs.

L’Éternel sentit une odeur agréable, et l’Éternel dit en son cœur : Je ne maudirai plus la terre, à cause de l’homme, parce que les pensées du cœur de l’homme sont mauvaises dès sa jeunesse ; et je ne frapperai plus tout ce qui est vivant, comme je l’ai fait. (Genèse 8: 21)

Il bénit Noé et ses fils et décréta que les animaux devaient vivre dans la crainte de l'homme, puis il fit apparaître un arc-en-ciel dans le ciel pour rappeler cette alliance. .

❖ Autres mythologies

Les récits qui relatent un déluge sont présents dans un grand nombre de mythologies.
Le récit qui se rapproche le plus est celui de l’épopée d’Atrahasis en akkadien ou celle de Ziusudra en sumérien à qui le dieu Enki a préconisé de construire un grand bateau pour échapper au déluge.
Dans la mythologie grecque, Zeus déclenche un déluge où seuls Deucalion et Pyrrha en réchappent en construisant un coffre.
On trouve aussi des déluges dévastateurs dans la mythologie chinoise, inca ou hindoue ...

❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]