Récits bibliques
Les patriarches : Abraham, Isaac et Jacob

Les textes sacrés, rassemblés dans la Torah et dans les Livres prophétiques, contiennent diverses références à des divinités et à des rites cultuels rencontrés chez les peuples voisins d'Israël, dont les Cananéens, les Édomites, les Ammonites et les Moabites, et dans une moindre mesure, chez les Babyloniens et les Assyriens.

Certains thèmes empruntent également à d'autres cultures du Proche-Orient ancien. Parce qu'elle est fondée sur la croyance en un dieu unique, créateur, médiateur et sauveur de l'humanité, la mythologie biblique n'est pas dépourvue de la richesse et de diversité.

Peché originel
Le pêché originel par Michel-Ange
© Chapelle Sixtine (Vatican)

En outre, aucune des sources écrites avérées de l'Ancien Testament n'est antérieure à la période hellénistique (les manuscrits les plus anciens des grottes de Qumran datent du IIIe au Ier siècle avant notre ère.) Ces textes ont donc tous subi des modifications visant à produire une cohérence théologique minimisant les éléments mythologiques. Les premiers chapitres du Livre de la Genèse possèdent pourtant une structure et un contenu mythologiques, illustrés par des récits paradigmatiques liés à la forme et à la nature du monde et de l'humanité. L'épisode du déluge est clairement inspiré de la version babylonienne, même si le mythe est paré d'une signification théologique radicalement différente.

❖ Bibliographie.

Bibliothèque virtuelle
http://mythologica.fr