Déborah

Déborah était prophétesse qui assumait aussi les fonctions de juge.

Deborah par C.Z. LANDELLE

Déborah, la prophétesse,  vivait dans les Montagnes d'Éphraïm, entre Ramah et Beth-El. Malgré le péché et de l'idolâtrie générale qui l’entourait, Déborah resta fidèle à ses convictions religieuses et à la Torah. L’Eternel lui faisait des révélations qu’elle transmettait au peuple.

Mais Déborah remplissait aussi les fonctions de juge. Le quatrième juge tenait conseil en plein air, sous un palmier. En ce lieu où les gens venaient lui soumettre leurs litiges, elle avertit le peuple juif et le pressa de quitter le mauvais chemin où il s'était engagé et de revenir dans le bon chemin.

Jabin était roi de Canaan. Il avait 900 chars armés. Son armée était si puissante que nombre de juifs étaient tombés sous son joug. Le commandant des troupes de Jabin s’appelait Siséra.

Lorsque Déborah sentit qu'elle avait convaincu le peuple elle envoya chercher Barac, le fils d'Abinoam et lui rapporta les paroles de l’Eternel: « Prends 10 000 hommes et conduis-les au mont Tabor. C’est là que je ferai venir vers toi Siséra et son armée. Tu les battras. »

Barac lui répondit qu’il irait si elle venait avec lui car il voulait profiter de l'inspiration de la prophétesse. Déborah l’accompagna, mais elle lui annonça que c’est une femme qui aurait la gloire de la victoire.

Deborah et Barac

Barac descendit du mont Tabor à la rencontre des troupes de Siséra. Au début la supériorité des chars l’emporta puis soudain la pluie se mit à tomber et l’inondation qui suivit  bloqua les chars et fit périr un grand nombre d’ennemis. Siséra sentant la victoire lui échapper, sauta de son char et s’enfuit à pied.

Siséra pensa trouver refuge chez ses anciens alliés il parvint jusqu’à la tente de Jaël. La femme le fit entrer et lui offrit du lait à boire. Vaincu par la fatigue et se croyant en sécurité il ne tarda pas à s’endormir. Alors Jaël prit un piquet de tente et le lui enfonça dans la tête avec un marteau. Quand Barac arriva, elle lui montra le cadavre de Siséra.

La prophétie de Déborah s’était réalisée. Déborah elle-même glorifia la courageuse Jaël dans l'immortel « Chant de Déborah ».

(Juges 4 et 5)

❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]