GENIUS


Genius et Lares

Genius ou Génie était une divinité particuliere à chaque homme. Il était souvent représenté par un serpent, animal bénéfique du monde souterrain.

Génie symbolise la force spirituelle et vivante des hommes. Il le protège depuis sa naissance jusqu'à sa mort. Le jour anniversaire de la naissance, on sacrifiait à son génie en offrant du vin, des fleurs ou de l'encens.

Cette notion de Genie est relativement récente puisqu'on n'en trouve pas trace avant les guerres puniques. Elle va évoluer pour protéger non seulement les hommes mais aussi les dieux, les villes, les lieux ou les objets.

Ce qui a surtout popularisé sous l'Empire le culte du genius dans toutes les parties du monde romain, c'est que d'une part il était une divinité toute trouvée pour les collectivités de tout ordre et que d'autre part il devint une des formes du culte des empereurs. Il n'y a pas de réunion d'hommes, pas d'agglomération politique, pas d'association professionnelle, pas de caste et de communauté qui ne se soient placés sous la protection d'un génie spécial, à défaut d'un dieu et même de préférence à un dieu : car ce dernier était à tout le monde, le génie avait la grande qualité de se plier à tous les cas particuliers.

Tandis que chaque homme avait son Genius, chaque femme avait sa Juno, véritable "double" divin qui personnifiait sa féminité et la protégeait. Les déesses elles-mêmes avaient aussi leur Juno.

https://mythologica.fr