Religion celtique

 

En raison de la civilisation orale, les celtes n’avaient pas de textes écrits rapportant la religion celtique dont les seules sources sont les auteurs latins comme Jules César, Lucain ou Strabon. Avec prudence on peut aussi glané des informations dans les sagas et les mythes, en particulier d'Irlande et du Pays de Galles, qui ont été enregistrés par des moines chrétiens quelques siècles plus tard.

Druide
parc de Croome Worcester, Worcestershire, UK

On sait peu de choses sur les croyances religieuses des Celtes de Gaule. Ils croyaient en une vie après la mort, car ils enterraient de la nourriture, des armes et des ornements avec leurs morts. Les druides le prêtre celtique, a enseigné la doctrine de la transmigration des âmes et renseigné sur la nature et le pouvoir des dieux. Les Irlandais croyaient en un autre monde, imaginé parfois comme un monde souterrain et parfois comme des îles en pleine mer. L'autre monde, appelé diversement Annwvyn chez les gallois ou Sidh chez les irlandais, était considéré comme un pays où il n'y avait pas de maladie, de vieillesse , ou de mort et où le bonheur durait pour toujours. Mais cette «plaine délicieuse» n'était pas accessible à tous.

L'image religieuse celtique la plus connue est celle d'un homme pourvu de cornes, apparemment une représentation de la Fertilité ; son épouse serait une «mère de la Terre», son lieu de culte situé à proximité des points d'eau considérés comme «source de vie». Les sacrifices humains semblent avoir été pratiqués. Des druides dirigeant des sacrifices et des cérémonies divinatoires figurent fréquemment dans l'imagerie religieuse celtique.

Voir aussi ces pages sur la mythologie celtique.

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]