Hi’iaka

Hi’iaka est la jeune sœur de la déesse des volcans, Pélé. Elle est la patronne de la danse hula et la déesse du chant, de la sorcellerie et de la médecine.

Pélé et Hiiaka-de-Linda-Rowell-Stevens

Elle est née d'un œuf sorti de la bouche de sa mère, Haumea à Tahiti et transporté sous l'aisselle de Pelé jusqu'à son éclosion dans l’île d’Hawaii.
Dans l'histoire la plus connue, Pelé sombra dans un profond sommeil et laissa son corps vagabonder et il a été attiré par le son d'un tambour de hula accompagné d'une voix merveilleuse. Elle est apparue en esprit lors d'un festival à Kaua'i (ou lors d’une visite physique à Kaua'i où elle cherchait une maison) ; là,  elle est tombée amoureuse du chanteur, un jeune chef nommé Lohiau. Hi'iaka qui veillait sur elle, commença à s'inquiéter et au bout de neuf jours elle chanta une incantation pour ramener Pelé.

Dès son retour la première chose que fit Pélé fut d’envoyer un messager pour ramener Lohiau à elle.
Hi'iaka se porta volontaire pour faire ce voyage dangereux, à condition que Pelé protège son bosquet d'arbres sacrés de Lehua et prenne soin de son ami, Hopoe.
Pelé accepta la suggestion de Hi'iaka, mais elle insista pour qu'elle revienne avec Lohiau dans les 40 jours. Elle demanda également à Hi'iaka de ne pas tomber amoureuse de Lohiau, ni même de l'embrasser.
Hi'iaka fut accompagnée dans son voyage par Pauopalai, le gardien des fougères et en cours de route, une femme du nom de Wahine'oma'o (femme à la peau claire) se joignit à eux. Leur voyage fut rempli de nombreuses aventures .
En traversant l'île d'Hawaï, Hi'iaka et ses compagnons rencontrèrent de bien méchants monstres comme des lézards (mo fo) qui essayèrent sans succès d'entraver leur voyage par le brouillard, la pluie battante et la croissance anarchique de lianes dans la jungle ou comme les terribles kupua (démons) des forêts de l'île.
Le requin de la vallée de Waipi'o fut également tué et le dieu fantôme Hinahina-ku-i-ka-pali mis en déroute.
A Maui, à Moloka'i et  à O'ahu, le groupe rencontra de nombreuses aventures qui ralentirent son voyage et retardèrent son arrivée sur Kaua'i.

Hi'iaka et Lohiau


Finalement elle  atteignit Kaua'i mais elle constata que le jeune chef était mort de chagrin d’amour pour Pelé.
Elle chanta des incantations et pria longuement pour ramener Lohiau à la vie mais elle dépassa le délai des 40 jours qu’elle avait promis de respecter.

Quand les 40 jours furent dépassés, Pélé devint furieuse, pensant que Hi'iaka  l'avait trahie et qu’elle gardait pour elle le beau chef.
Sur le chemin du retour Hi'iaka envoya deux messagers pour expliquer son retard mais aucune explication ne put satisfaire Pélé qui détruisit le bosquet sacré de Lehua et qui transforma Hopoe, en pierre.
A son retour Hi'iaka  découvrit son bosquet ravagé et son amoureux pétrifié alors elle se vengea en embrassant Lohiau au sommet du cratère de Ki-lau-ea devant tout le monde.
En représailles, Pélé  envoya une coulée de lave au couple. Hi'iaka ne fut pas blessé, mais Lohiau fut brûlé par la lave. Hi'iaka le ranima et le ramena à la vie pour la seconde fois.

Pélé regretta ses mauvaises actions sur la forêt et l'amoureux de Hi'iaka, elle décida alors de laisser Lohiau choisir avec qui il voulait être.
Ici plusieurs versions sont possibles.
Certains disent qu'il décida de rester avec les deux femmes. D'autres disent qu'il retourna vivre seul à Kaua'i. Mais la version la communément admise qu'après le long et dangereux voyage depuis Kauai, Lohiau en est venu à apprécier et à admirer Hi'iaka pour sa bravoure, sa loyauté, sa gentillesse et sa beauté. Il l'a choisie comme épouse et l'a ramenée à Kaua'i pour vivre avec lui.

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]