titre

Bien que très dispersés et isolés, tous les archipels ont été colonisés par les remarquables navigateurs polynésiens, venus de l'ouest. Les Européens ont découvert les îles à partir du XVIe siècle et surtout au XVIIIe siècle (Cook, Bougainville). La population polynésienne, a subi un grave déclin.

Aux îles Hawaï, l'essor des plantations (canne à sucre, ananas) a provoqué un énorme afflux d'Européens et d'Asiatiques, et la plupart des Polynésiens sont métissés. Ailleurs, bien que des groupes de métis existent dans les îles les plus importantes (Tahiti, Upolu), la population s'est mieux conservée et, tout en adoptant le christianisme, a gardé sa civilisation originale.

Les cultures traditionnelles (tubercules) ont moins d'importance que les plantations de cocotiers, qui fournissent le principal produit d'exportation (coprah), et la pêche, qui peut devenir une ressource essentielle grâce à la délimitation de la zone économique des 200 miles.

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]