TYR

Dieu germanique du ciel et de la guerre, Tyr joue aussi le rôle de dieu de la justice. Tyr est un avatar de Tiwaz. Les écrivains romains l'on associée à Mars. C'est pourquoi le troisième jour de la semaine, dénommé selon Mars (Mardi) par les romains, s'appelle en anglais Tuesday (Jour de Tiw, Tiw's day). Dieu de la guerre, il a hérité de l'une des parties du pouvoir d'Odin. Dans les batailles, il décide de la victoire. Intrépide et inflexible, il se refuse à tout compromis.

Bien que Tyr ait joué un rôle important dans la religion des germains continentaux, il joua un rôle mineur dans la mythologie nordique comme c'est rapporté par les écrivains islandais. Son rôle semble avoir été graduellement usurpé par Odin.

Il sacrifia l'une de ses mains pour emprisonner le loup Fenrir. Dans l'Edda en prose de Snorri Sturluson, c'est Tyr qui place sa main dans la gueule du loup Fenrir comme garantie que les dieux ne lui voulaient pas de mal quand ils le lièrent avec la chaîne Gleipnir. Quand les dieux refusèrent de libérer Fenrir, il mordit la main de Tyr, qui devint ainsi "le dieu à une main". Selon Snorri, le loup Garm tua Tyr au Ragnarök.

❖ Filiation

? ?
TYR
Epouse* / amante Enfants
   

❖ Bibliographie

Bibliothèque virtuelle
https://mythologica.fr